Les notes: Le cauchemar des Bleus

  • A
  • A
Les notes: Le cauchemar des Bleus
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - Les Bleus n'ont jamais réussi à tirer leur épingle du jeu face au Mexique.

CM 2010 - Les Bleus n'ont jamais réussi à tirer leur épingle du jeu face au Mexique.Hugo Lloris : 5Une mauvaise soirée pour Hugo Lloris. Forcément puisqu'il a encaissé deux buts. Il a pourtant été vigilant en première période avec deux sorties pour compenser deux passes plus que ratées de Patrice Evra et William Gallas. Le portier lyonnais réalise également un arrêt important, des poings, devant Salcido (27e). Il ne peut rien en revanche sur le premier but de Javier Hernandez qui parvient à le dribbler. Sur le penalty, il choisit le bon côté mais cela n'est pas suffisant pour éviter le but du KO... Bacary Sagna: 3Une position très axiale pour tenter de freiner l'attaque à trois des Mexicains mais cela laisse beaucoup d'espace à Salcido qui est reste collé à la ligne. Salcido lui a fait beaucoup de misère en frappant (18e), il l'a éliminé d'un grand pont (27e) avant de le passer de nouveau (33e). Un vrai calvaire pour le défenseur d'Arsenal qui a tout de même sorti un ballon dangereux de la tête (63e). Pour le reste, une bonne tête devant Vela (26e) et un apport offensif très limité. Sale soirée. William Gallas: 4Après un début de rencontre mitigé avec notamment une passe mal assurée pour Lloris qui dégage en catastrophe (14e). Une bonne tête devant Vela (17e), une interception importante devant Dos Santos (43e). En revanche, Franco lui passe devant pour placer une tête (51e). Il est monté pour placer sa tête sur un corner de Malouda mais sans parvenir à cadrer (55e). Le défenseur d'Arsenal n'a pas réussi non plus à solidifier une défense qui a semblé en danger permanent face aux petits gabarits mexicains, notamment Vela et Dos Santos.Eric Abidal: 2Une entame plutôt difficile avec notamment un Franco qui se retourne et parvient à frapper (12e). Il n'est pas toujours apparu très serein. Et malgré une première période mieux maitrisée par la suite face aux attaquants mexicains, il ne s'est pas correctement aligné sur l'ouverture qui amène l'ouverture du score de Javier Hernandez (64e). Le Barcelonais a ensuite compensé sur la gauche les montées d'Evra avant de commettre une faute sur Pablo Barrera qui offre le penalty pour le 2-0. Deux erreurs, deux buts et une défaite. Point barre.Patrice Evra: 4Une première montée rageuse, il combine avec Malouda et obtient le premier corner. Une entame qui n'aura malheureusement pas réellement de suite. Le capitaine est même fébrile et peu inspiré sur cette passe en retrait franchement hasardeuse qui oblige Lloris à sortir de sa surface pour dégager. Il a été assez discret pendant le reste de la première période avant d'essayer de monter davantage et de combiner avec Malouda après l'ouverture du score. Mais c'est bien trop insuffisant pour un joueur de son standing qui plus est capitaine.Sidney Govou: 4Une nouvelle fois placé sur le flanc droit de l'attaque, il a beaucoup compensé en défense car Bacary Sagna a débuté la rencontre très replié dans l'axe. Il lui a fallu aller chercher un Salcido très remuant. En attaque, il n'a guère été très brillant. Le Lyonnais a parfois repiqué dans l'axe, notamment lorsqu'Anelka décrochait. Il a été remplacé par Mathieu Valbuena (68e). Le Marseillais n'est certes pas entré dans les meilleures conditions mais il n'a pas non plus apporté grand-chose si ce n'est une frappe hors cadre en toute fin de match.Jérémy Toulalan: 5Solide comme toujours dans son rôle de sentinelle devant la défense. Il n'a pas été de trop pour harceler le porteur du ballon et s'est même mué en homme à tout faire en adressant un centre puissant que Malouda ne peut reprendre (25e). Une faute grossière sur Franco pour stopper un contre très dangereux. Tant mieux pour les Bleus et tant pis car cela le prive du dernier match (45e). A force d'écoper, le Lyonnais a fini par baisser de pied au fur et à mesure de la rencontre. Difficile de lui en vouloir. Abou Diaby: 4Un début de match très défensif avec une première vraie montée à la 29e. Il avait su se projeter rapidement vers l'avant face à l'Uruguay, cette fois, cela a été beaucoup plus compliqué. Le Gunner a tout de même essayé d'orienter le jeu vers l'avant quand il en a eu la possibilité avant la pause. Par la suite, il a disparu de la circulation n'apportant plus grand-chose aux Bleus. Après une première réussie, il est tout simplement rentré dans le rang. Florent Malouda: 6De nouveau titulaire, Florent Malouda a montré une belle énergie. Il a tiré les coups de pied arrêtés sur la droite et s'est montre très intéressant sur le flanc gauche en position enfin réellement offensive car il a percuté et remonté le ballon. Le joueur de Chelsea sent le jeu comme sur cette passe en retrait vers Ribéry (22e). Il a apporté un plus comme sur cette frappe du droit (54e) ou cette ouverture pour Gignac (74e). Une prestation plus qu'honnête malgré la défaite de l'équipe de France.Franck Ribéry: 4Un coup franc plein axe dans les bras de Perez, une frappe sans angle (13e) ou une autre contrée (22e). Une belle récupération avant de foncer sur le flanc gauche, un coup franc dans le mur (38e), une frappe du gauche (55e), un coup franc sans danger dans les bras de Perez (67e). Il a fait un peu plus que face à l'Uruguay mais il lui manque encore ce qui faisait sa force il y a peu encore : ce petit brin de folie qui le rendait imprévisible. Et ce ne sont pas ses quelques tentatives vaines en fin de rencontre qui changeront ce constat.Nicolas Anelka : 3 Un coup franc largement au-dessus pour débuter le match, une frappe hors cadre (11e), puis une autre captée par Perez (45e). Il tire un coup franc plein axe dans les arrêts de jeu de la première période, sans réussite. Anelka n'est pas à sa place seul en pointe, c'est une évidence. Il continue à aller chercher les ballons très (trop) bas pour un joueur censé évoluer en pointe. Remplacé à la pause par un André-Pierre Gignac qui a placé une frappe (74e). Le Toulousain a cherché à peser sur la défense mais cela n'a franchement pas changé grand-chose.