Les notes: Drogba, trop tard...

  • A
  • A
Les notes: Drogba, trop tard...
Partagez sur :

Relégué sur le banc au profit de Fernando Torres ou d'un Nicolas Anelka venu prendre le côté droit d'une attaque à trois têtes, Didier Drogba, entré à la pause en lieu et place de l'Espagnol, n'en a pas moins été l'homme du match dans le camp des Blues. Incisif dès son entrée en jeu, l'Ivoirien a vu sa pugnacité récompensée par un joli but, inscrit en infériorité numérique dans le dernier quart d'heure, juste avant le but assassin de Park.

Relégué sur le banc au profit de Fernando Torres ou d'un Nicolas Anelka venu prendre le côté droit d'une attaque à trois têtes, Didier Drogba, entré à la pause en lieu et place de l'Espagnol, n'en a pas moins été l'homme du match dans le camp des Blues. Incisif dès son entrée en jeu, l'Ivoirien a vu sa pugnacité récompensée par un joli but, inscrit en infériorité numérique dans le dernier quart d'heure, juste avant le but assassin de Park. Fernando TORRES: 4 Décrié pour son inefficacité, il n'a pu faire taire ses détracteurs dans ce match. Volontaire comme il avait pu l'être au match aller, il s'est néanmoins montré limité dans ses offensives. Si ce n'est sur cette tête décroisée consécutive à un bon centre d'Anelka (12e). Remplacé à la pause par un Didier DROGBA (7) percutant et combatif. Lequel n'a eu de cesse de solliciter Van der Sar (57e, 60e ou 73e), jusqu'à cette égalisation éphémère à l'amorce du dernier quart d'heure (75e). De quoi donner bien des regrets à Carlo Ancelotti... ---------------------------------------------------------- Petr CECH: 6,5 S'il encaisse deux buts ce soir, surpris par Hernandez (43e) et Park (77e), il n'en a pas moins réalisé un match correct. Un match émaillé de quelques belles interventions, sur ce centre fort de Rooney pour Chicharito (35e) ou sur cette frappe vicieuse de Nani (68e) par exemple. Attentif, il ne s'est pas laissé prendre du reste par les tentatives lointaines de Rooney (15e et 93e). Branislav IVANOVIC: 5,5 Replacé dans le couloir droit après son intérim dans l'axe au match aller, il s'est montré plus convaincant que ne l'avait été Bosingwa à Stamford Bridge. Animé de bonnes intentions offensives, à l'image de cette percée dans la surface adverse à la demi-heure de jeu (32e), il n'a pas été mis en difficulté dans la défense de son flanc. C'est toutefois son absence au marquage de Park qui aboutit à la seconde réalisation des Red Devils (77e). John TERRY: 4,5 Pas toujours inspiré dans son placement - témoin cette intervention approximative au-devant de Park (9e) - il a le malheur de couvrir Chicharito sur le premier but mancunien (43e). Rarement pris à défaut au retour des vestiaires, il n'a pas su cependant souffler le vent de la révolte comme il sait le faire. ALEX: 5 De retour à la compétition, il a très vite fait preuve d'autorité face aux attaquants de Manchester United malgré son manque de rythme. Solide dans les airs et intraitable au marquage, il couvre toutefois Hernandez, comme Terry, sur l'ouverture du score du Mexicain (43e). Remplacé à la 82e minute par un Paulo FERREIRA (non noté) qui n'était certainement pas l'homme de la situation... Ashley COLE: 4 S'il n'a pas manqué d'apporter sa pierre à l'édifice des Blues, notamment en première période, il n'a pas toujours répondu présent pour bloquer les assauts des Red Devils sur son côté gauche. Mouché par Rooney sur le but refusé à Chicharito (27e), il est aux abonnés absents sur la réalisation valide de celui-ci (43e) et a globalement manqué d'initiative après le repos. RAMIRES: 4,5 Transparent au match aller, il s'est efforcé d'insuffler du rythme d'entrée de match, transperçant le double rideau défensif adverse dès la 7e minute et récidivant en solitaire quelques instants plus tard (19e). Moins en vue dans la récupération du ballon, il s'est illustré à ses dépens en écopant de deux cartons jaunes pour des fautes sur un Nani volontiers truqueur (32e et 70e). Une expulsion qui ternit fatalement sa prestation d'ensemble. Frank LAMPARD: 3 Comme la semaine passée, il s'est montré bien maladroit dans son orientation du jeu et ses coups de pied arrêtés. En première période, il aura pourtant eu l'occasion de mettre les siens sur la bonne voie, mais son tir écrasé aura été facilement capté par Van der Sar (15e). Coupable par ailleurs d'une faute grossière sur Rooney à l'heure de jeu, il n'a tout simplement pas été à la hauteur d'un quart de finale de Ligue des champions. Michael ESSIEN: 4 Fébrile et nerveux, il n'a pas eu son rendement habituel au milieu de terrain. Souvent rappelé à l'ordre par l'arbitre, il n'a pas eu l'impact qui est le sien quand il s'agit de déverrouiller les passes difficiles de son équipe. On l'a par ailleurs connu beaucoup plus pressant sur le porteur du ballon, lui qui aura été étonnamment passif sur l'action du second but mancunien. Nicolas ANELKA: 4 S'il a bien débuté la rencontre, avec à son crédit un bon centre à l'attention de Torres (12e) ou une reprise de l'extérieur expédiée de peu hors cadre (14e), il n'a globalement pas été en réussite ce soir. Coupable de nonchalance dans un duel excentré avec Van der Sar qu'il aurait dû remporter (30e), il n'a du reste pas su suppléer Cole dans le couloir gauche sur l'action du premier but mancunien (43e). Remplacé à la 61e minute par Salomon KALOU (4,5), lequel a manqué de mordant pour réellement peser sur les débats. Florent MALOUDA: 5,5 Rentré sur le tard au match aller, il a cette fois bénéficié de la confiance de son entraîneur dès le coup d'envoi et s'est employé à la lui rendre. A l'origine de l'occasion avortée par Lampard (15e), il a souvent été oublié par ses partenaires sur son côté gauche mais a eu le mérite de ne jamais abdiquer. Comme en attestent ses tentatives vaines mais bien senties aux 52e et 87e minutes.