Les Mondiaux en direct

  • A
  • A
Les Mondiaux en direct
Partagez sur :

Emmenée par Sylvain Chavanel et Thomas Voeckler, l'équipe de France va tenter de réaliser un gros coup lors de la course en ligne des championnats du monde. Au long des 266 kilomètres et des 17 tours du circuit de Copenhague, il faudra être à la fois vigilant et ambitieux. Suivez la course en direct commenté.

Emmenée par Sylvain Chavanel et Thomas Voeckler, l'équipe de France va tenter de réaliser un gros coup lors de la course en ligne des championnats du monde. Au long des 266 kilomètres et des 17 tours du circuit de Copenhague, il faudra être à la fois vigilant et ambitieux. Suivez la course en direct commenté. 16h05: On n'a pas pu empêcher un sprint massif comme annoncé initialement. Les Français et les Italiens ont tout tenté avec, et il faut les saluer, Anthony Roux, Yoann Offredo et Thomas Voeckler qui ont grandement animé cette course. Le succès de Cavendish ne souffre d'aucune contestation. Il était le plus fort cet après-midi et cette saison. 16h03: Après deux victoires sur le Giro et cinq sur le Tour, il remporte peut-être la plus belle de ces douze victoires cette saison, cet après-midi à Copenhague. 16h02: Le dernier Britannique champion du monde était Tom Simpson. C'était en 1965 à Lazarte (Espagne). 15h59: Classement officiel: 1er Cavendish (Grande-Bretagne), 2ème Goss(Australie), 3ème Greipel (Allemagne), 4ème Cancellara (Suisse), 5ème Roelandts (Belgique), 6ème Feillu (France), 7ème Bozic (Slovénie) et 8ème Boasson Hagen (Norvège). 15h55: Ravard est treizième. 15h54: Feillu est sixième. 15h53: Goss est deuxième et Greipel prend la troisième place pour un centimètre à Cancellara. 15h51: Intouchable, le Britannique termine avec un demi vélo d'avance. 15h51: Cavendish champion du monde ! 15h50: Dernière ligne droite, la montée... 15h49: Quelle bagarre pour placer son leader ! 15h48: Deux kilomètres. 15h48: Les Français sont pas mal placés. 15h47: Trois kilomètres de l'arrivée. 15h46: Wiggins a fini le travail et c'est l'Australie qui prend les rênes surement poru Haussler. 15h46: Cinq kilomètres de l'arrivée. 15h45: Les Italiens sont parfaitement regroupés également. 15h45: Tous les favoris sont là hormis Hushovd et Henderson. 15h45: Wiggins fait tout le travail. Cavendish est dans un fauteuil. 15h44: Pour les Français Feillu, Ravard et Gallopin sont les dernières chances de succès au sprint. 15h43 C'est fini pour Voeckler. 15h42: Ca se frotte dans le peloton pour amener son leader dans les premières places. La jonction va se faire mais Voeckler retente de partir seul. 15h41: Les favoris ne devraient pas tenter d'échappée aussi proches de l'arrivée. 15h41: A 8,7 kilomètres de l'arrivée, Hoogerland démarre et Voeckler saute dans sa roue. 15h40: Six secondes désormais. 15h39: Hoogerland (Pays-Bas) sort du peloton. Il va faire la jonction. 15h37: 17 secondes d'avance pour le trio à douze kilomètres. 15h36: Voeckler donne tout dans les portions les plus étroites. Ses compagnons ont du mal à rester dans la roue. 15h35 C'est le dernier tour ! Le trio de tête résiste comme il peut. Derrière c'est Millar et Wiggins, pour Cavendish, spécialistes du chrono qui mènent la chasse. L'écart est de 18 secondes 15h29: Il est accompagné d'un Belge, Lodewyck, et d'un Danois, Sorensen. Il semble le plus fort de ce petit groupe. Le peloton leur a laissé quelques hectomètres 15h27: Le peloton a Roux en point de mire. Tjallingii et Visconti partent en contre mais c'est Thomas Voeckler qui est parti ! 15h23: Le peloton réagit. 15 secondes maintenant. 15H22: 35 secondes d'avance pour Anthony Roux. Le peloton a avalé les échappés ainsi que Lars Bak. 15h19: Même si sa mission semble impossible, Anthony Roux est tout simplement exceptionnel cet après-midi. 15h16: Roux passe en tête à deux tours de la fin. A 14 secondes, on retrouve ses ex-compagnons d'échappé, à 28 secondes Lars Bak (Danemark) et à 51 secondes le peloton. 15h13: Chuzhda (Ukraine) part à sa poursuite. Vite repris. Le groupe des échappés tourne la tête vers l'arrière pour voir s'il aperçoit pas le peloton. 15h11: Attaque d'Anthony Roux ! Premier attaquant de la journée, le Français se lance dans un joli baroud d'honneur. 15h10: Lars Bak (Danemark) a réussi à avoir son billet de sortie. Il part seul à la poursuite des échappés. 15h09: Offredo et Clarke sentent revenir le peloton alors ils décident de relancer cette échappée. 15h08: 22 secondes d'écart désormais ! 15h06: Sous l'impulsion d'Albasini (Suisse), un petit groupe de contre-attaquants s'est formé. Mais la mauvaise entente entre ses membres devrait le condamner. 15h04: Les tentatives d'échappée font que le peloton pointe maintenant à 45 secondes. 15h01: Le peloton passe à 1'02. Il ne semble pas vouloir revenir trop tôt sur les échappés pour éviter de donner des envies de contre. 15h00: Les hommes en tête passe sur la ligne d'arrivée. Il leur reste trois tours. 14h58: Il ne reste que 110 coureurs dans le peloton. 14h57: On tire la langue à l'avant. Mais personne ne rechigne à prendre son relai. 14h52: 57 secondes de retard pour le peloton. 14h48: 1'07 d'écart entre les onze hommes et ce qu'il reste du peloton. 14h47: Le groupe Hushovd ne reprend rien sur le peloton. 14h46: Lund (Danemark) tente une attaque sur le peloton. C'est avorté. 14h45: On semble chercher son souffle à l'avant de la course. 14h41: Le peloton passe avec 1'33 de retard. Visconti (Italie) repart en compagnie de Gerrans (Australie). 14h40: Le groupe de tête mené par Paolini et Offredo passe sur la ligne. Il reste quatre tours et 62 kilomètres. 14h35: On a franchi le cap des 200 kilomètres de course. Il en reste soixante-six. 14h32: Toujours une minute d'avance pour les hommes de tête: Paolini (Italie), Clarke (Australie), Kaisen et Van Summeren (Belgique), Roux et Offredo (France), Kangert (Estonie), Lastras (Espagne), Chuzhda (Ukraine), Kiserlovski (Croatie) et Iglinskiy (Kazakhstan). 14h31: Les Britanniques ont toutes les peines du monde à contenir les offensives. 14h29: Un groupe est parti du peloton. Vite rattrapé. 14h24: Le peloton passe avec 1'04. Weening (P-B) tente de partir. Il reste cinq tours. Le groupe Hushovd passe avec 2'04 de retard sur le groupe de tête. 14h20: Regroupement en tête ! Onze hommes en tête à 76 kilomètres de l'arrivée dont deux Français Roux et Offredo. 14h20: On voit mal comment Hushovd va pouvoir conserver son titre. Boasson Hagen devrait reprendre le leadership Norvégien. 14h18: Hushovd, Eisel, Henderson, Tony Martin sont pris dans une cassure. Conséquence de la chute. Ils pointent à 1'20 du peloton. 14h17: Cinquante secondes maintenant. Offredo ne prend aucun relai. 14h16: Écart échappée-hommes de tête : 1'02. 14h15: Longtemps resté au sol, Kadri s'est relevé. Il ne repartira quand même pas. Franck Schleck remonte en selle mais pour s'arrêter au stand. 14h13: Chute pour Biel Kadri et Samuel Dumoulin ! Franck Schleck et Van Avermaet également ! 14h10: Les poursuivants sont à 1'44. Le peloton à 2'24. 14h09: A 80 kilomètres de l'arrivée, tout le monde semble décider à attaquer. Les Russes, les Hollandais, les Italiens passent à l'attaque mais le peloton, c'est à dire, l'Allemagne et la Grande-Bretagne, rappellent tout le monde à l'ordre. 14h05: L'écart augmente de nouveau entre la tête et les poursuivant: 2'03. Visconti part du peloton juste derrière, à 2'53. 14h03: Passage sur la ligne pour les hommes de tête. Il reste six tours. 14h02: Les poursuivants ne sont plus qu'à une minute de la tête. 14h00: Ils sont sept Britanniques aux avant-postes du peloton ! 13h59: Plus le temps de gérer. On se donne à fond dans le groupe de tête et dans le groupe des poursuivants. Le peloton est étiré mais ne semble pas encore à block. 13h56: Poos (Luxembourg) a été distancé du groupe de tête. Il ne va pas tarder à abandonner. 13h52: Dernier pointage. 3'06 de retard pour les poursuivants. 13h51: Voeckler est retourné au fond du peloton. 13h49: 3'25 de retard pour le groupe poursuivants et 4'10 pour le peloton sur la ligne. 13h47: C'est Paolini et Van Summeren qui font la majorité du travail dans le groupe de poursuite. Offredo n'a aucun intérêt à rouler avec Anthony Roux toujours à l'avant. 13h45: Les hommes de tête passent sur la ligne. Il leur reste un peu plus de cent kilomètres et sept tours. 13h42: Avec ces attaques, l'avance des échappés matinaux fond. Il ne reste que 4'12 d'avance. 13h41: Toutes les nations à l'avant n'ont pas vraiment de leader capable de l'emporter au sprint. 13h39: Les cinq hommes en chasse sont pointés avec quarante-deux secondes d'avance. 13h37: Ca part encore derrière. Un Suisse et un Danois sont sortis notamment. 13h33: Ils sont rejoints par Paolini (Italie) et Clarke (Australie) et Kaisen (Belgique). L'écart se creuse sous l'impulsion de Van Summeren. Treize secondes. 13h32: Sur la ligne, au moment où le peloton se ravitaille, Van Summeren (Belgique), vainqueur de Paris-Roubaix cette année, et Offredo partent en contre. 13h31: L'écart continue de baisser. Il est maintenant de 5'23. 13h26: Neuvième passage sur la ligne. Les hommes de tête prennent le temps de sa ravitailler à cet instant. 13h21: Henderson, le sprinteur Néo-Zélandais a un ennui mécanique. Il s'est porté à sa voiture. 13h18: Premier abandon. Bulgarelli (Brésil), parti en contre-attaque en début de course s'est arrêté au passage sur la ligne. 13h17: Après 3h06 de course, l'écart est de 5'29 entre les sept hommes en tête et le peloton. 13h14: Les donneurs de bidons se rapprochent à chaque fois un peu plus et laissent de moins en moins de place pour le passage du peloton. D'autres accrochages sont à prévoir. 13h12: Nouvelle chute, au même endroit que précédemment. Cette fois-ci c'est un Brésilien qui est au tapis. Son vélo est endommagé mais il repart. Dans la foulée Poels manque de se faire percuter, à faible vitesse, par une voiture de l'organisation. Le Hollandais est furieux. 13h10: Thomas Voeckler est maintenant remonté dans les vingt premières places du peloton. 13h07: Mi-course pour les hommes de tête, il reste 134 kilomètres à parcourir, c'est à dire neuf tours. 13h05: Dernier pointage: 5'38 de retard pour le peloton. 13h02: Le peloton s'étire mais quelques coureurs descendent vers les voitures pour prendre quelques conseils. Pour rappel, il n'y a pas d'oreillettes sur cette épreuve. 12h55: Le peloton a bien accéléré maintenant. L'écart est de 5'46 sur la ligne. 12h53: Accrochage dans le peloton au ravitaillement juste avant la ligne. Un Polonais et un Américain sont tombés mais sans gravité. 12h52: La moyenne est maintenant de 45,9 km/h de moyenne. 12h50: C'est Froome, deuxième de la Vuelta, cette année qui mène le peloton pointé désormais à 6'18. 12h48: Passage sur la ligne pour les hommes échappés. Il reste 120 kilomètres à parcourir, soit dix tours. 12h44: Les visages se creusent pour Kangert (Eestonie), Poos (Luxembourg) et Chuzhda (Ukraine) en tête de la course. Roux (France), Lastras (Espagne), Kiserlovski (Croatie) et Iglinskiy (Kazakhstan) semblent quant à eux en train de gérer leurs efforts. 12h40: Le peloton pointe à 6'53. 12h38: Voeckler et Gilbert ferment la marche du peloton. En toute quiétude. 12h36: Aucun abandon jusqu'ici. Seul Kreuziger n'est pas parti ce matin. 12h34: Il reste 150 kilomètres à parcourir pour l'échappée. Vu la physionomie des des choses, un sprint final semble très probable. 12h30: On annonce quarante mille Norvégiens sur le bord de la route pour venir encourager Hushovd et Boasson Hagen. On ne connait pas encore celui qui aura le leadership au sein de la formation nordique à l'heure du sprint. 12h27: Il reste onze tours aux hommes de tête. Derrière, le peloton gère parfaitement les débats avec toujours les Allemands et les Britanniques à la manoeuvre. 12h24: Écart leaders-peloton : 7'20. 12h21: Les hommes de tête ont dépassé les cent kilomètres parcourus. Une parfaite entente règne entre tous les coureurs. Chaque nationn représentée a intérêt à rouler. Même Lastras dont le leader, Freire, ne fait pas parti des grands favoris. 12h19: C'est fait les intercalés sont repris par le peloton qui est pointé à 7'44 du groupe de tête. 12h15: La moyenne continue de baisser. Elle frôle les 46 km/h maintenant. 12h11: Bulgarelli (Brésil) et Buitrago (Colombie), les intercalés, ne devraient pas résister longtemps au retour de peloton. 12h08: Les écarts sont stabilisés à huit minutes au moment où les spet hommes de tête franchissent la ligne pour la cinquième fois. Il leur reste douze tours d'un parcours extrêmement plat. 12h01: A cinq heures de l'arrivée, la foule présente est impressionnante. un joli succès populaire en ce dimanche contrairement aux autres jours. 11h58: Les poursuivants Askari (Iran) et El Ammoury (Maroc) vont être rattrapés par le peloton au passage sur la ligne. Il reste treize tours. 11h55: La moyenne est redescendue à 47.1 km/h. Il reste 188 kilomètres à parcourir. 11h52: Ennui mécanique pour Roelandts (Belgique). Il va rentrer dans le peloton sans problème. 11h49: Les poursuivants sont à 5'20, le peloton est à 8'10. 11h47: Il faut remonter à 1997 pour voir le dernier titre français. C'était Laurent Brochard qui s'était imposé. Pour l'Italie, le dernier titre remonte à trois ans (Ballan), pour la Belgique six ans (Boonen), pour l'Espagne sept ans (Freire), pour la Suisse treize ans (Camenzind), pour les États-Unis dix-huit et (Armstrong) les Pays-Bas vingt-six ans (Zoetemelk). L'Allemagne réunifiée n'a jamais eu de titre. 11h43: Le soleil est radieux dans la capitale danoise. La chaleur ne semble pas encore étouffante mais elle pourrait jouer un rôle cet après-midi. 11h38: Le peloton passe même sur la linge avec 7'40 de retard. Askari (Iran) et El Ammoury (Maroc) sont sortis du peloton. Ils sont à cinq minutes de la tête/ 11h35: Ce sont les Allemands et les Britanniques qui assurent le rythme du peloton. Sans toutefois vouloir reprendre immédiatement les échappés. Le peloton pointe à plus de sept minutes. 11h31: Les sept coureurs en terminent avec leur troisième tour de circuit. Il en reste quatorze. 11h25: Voici le composition du groupe des échappés: Roux (FRA), Kangert (EST), Lastras (ESP), Poos (LUX), Chuzhda (UKR), Kiserlovski (CRO) et Iglinskiy (KAZ). 11h20: Cinq minutes pour les sept coureurs à l'avant. Les poursuivants sont à 2'10. 11h15: Les échappés comptent près de de deux minutes maintenant. 11h12: Moyenne de la première heure de course : 49.3 km/h ! 11:10 Voilà la première vraie échappée de ce championnat du monde est partie. Avec un Français, Anthony Roux, à l'initiative de celle-ci. Elle compte une minute d'avance sur le peloton. Deux coureurs sont intercalés, un Brésilien et un Colombien. 11h05: Pour rappel, la sélection française est composée de Sylvain Chavanel, Samuel Dumoulin, Romain Feillu, Thomas Voeckler, Yoann Offredo, Biel Kadri, Tony Gallopin, Anthony Roux et Anthony Ravard. 11h: En cas d'arrivée au sprint, les favoris sont Cavendish (GBR), Farrar (USA), Freire (ESP) pour un quatrième titre, Goss ou Haussler(Australie), Gilbert (BEL), Sagan (SVK),Greipel ou Degenkolb (GER, OSS ou Pazzato (Italie). Et bien-sûr les deux Norvégiens, Hushovd, tenant du titre, et Boasson-Hagen, deux fois vainqueur sur le Tour cette année. 10h50: Déjà trente-six kilomètres parcourus. Les Français à l'image d'Anthony Roux tentent de sortir du peloton. Mais les grosses nations ne sont pas décidés à laisser partir un coureur tricolore. Certainement que le titre de Lecuisinier chez les juniors hommes, hier, à l'issue d'une échappée, y est pour quelque chose. 10h45: Bonjour à tous. Le coup de pistolet a été donné pour la course en ligne messieurs voici quarante-cinq minutes. Si les pronostics donnent un sprinteur vainqueur au terme de ces 266 kilomètres dans les rues de Copenhague, une surprise (française ?) n'est pas à exclure.