Les messages cachés de la République Tchèque

  • A
  • A
Les messages cachés de la République Tchèque
@ Reuters
Partagez sur :

FOOT - A l'aide de leurs chaussures, les coéquipiers de Petr Cech font passer plusieurs messages.

Grâce aux innovations des équipementiers, les chaussures des joueurs de l’Euro sous souvent sous le feu des projecteurs. Entre une technologie intelligente qui permet de donner des trajectoires idéales au ballon et des couleurs improbables afin de plaire au jeune public, les joueurs trouvent encore un peu d’espace pour transmettre des petits messages plus ou moins personnels.

Rosicky le collectionneur

C’est ainsi le cas de plusieurs joueurs de la République Tchèque, qualifiée depuis samedi pour les quarts de finale de l'Euro. Premier exemple, David Lafata arbore une paire de chaussures contenant le prénom de ses enfants. De même, Vladimir Darida opte pour le surnom de sa petite amie. Des choix assez classiques alors que certains de leurs coéquipiers privilégient l'originalité.

Vaclav Pilar, auteur des deux réalisations dans cette compétition, a deux initiales sur les siennes : V.P. Une signature qui renvoie sans immodestie au statut de "vice-président". Reste à savoir si l'avant-centre du Viktoria Plzen terminera vice meilleur buteur de cet Euro. Enfin, la star de cette équipe, Tomas Rosicky collectionne les signes distinctifs sur ses souliers. Le drapeau tchèque, son nom et enfin quatre initiales : IMFT. Soit les "initiales d’une phrase qui a beaucoup de sens" pour celui que tout le monde surnomme "le petit Mozart". Mais le joueur d'Arsenal ne veut pas en dire plus sur sa signification. Pour le moment, le mystère demeure entier...