Les Lakers triplent la mise

  • A
  • A
Les Lakers triplent la mise
@ Reuters
Partagez sur :

NBA - Les Lakers remportent leur troisième victoire sur Utah.

NBA - Les Lakers remportent leur troisième victoire sur Utah.Utah-LA Lakers 110-111Les Lakers mènent 3-0. Prochain match, lundi, à Salt Lake City.Kobe Bryant pouvait bien savourer. "C'était sans aucun doute agréable à regarder. Les mecs enchaînaient les paniers et les grosses actions. Mais c'était tout aussi sympa d'y participer. C'était un grand match et une belle victoire pour nous." se réjouissait ainsi Bryant à l'issue de la rencontre. A juste titre. Car après avoir sereinement maîtrisé les Jazz lors des deux premières manches disputées à Los Angeles, les champions en titre profitant notamment de leur domination à l'intérieur pour contrôler les débats, les Lakers se sont cette fois offert un succès à l'arraché pour prendre un avantage sans aucun doute décisif dans leur demi-finale de Conférence face à la formation mormone. Et vainqueurs 110-111 pour désormais mener 3-0 face aux Jazz, les Californiens peuvent bien remercier Deron Williams d'avoir manqué le tir primé de la victoire à trois secondes de la sirène, Wesley Matthews ratant, lui, la claquette de la victoire au buzzer. Et Utah pourra nourrir d'autant plus de regrets que ce sont eux qui ont le plus souvent fait la course en tête et semblé avoir la main sur la rencontre. Notamment en profitant d'un meilleur départ, les hommes de Jerry Sloan comptant ainsi jusqu'à douze points d'avance dans le deuxième acte avant de voir leurs visiteurs recoller peu avant la pause. Et si les Lakers parvenaient à passer devant au retour des vestiaires, les deux formations restaient au contact tout au long de la dernière période avec pas moins de douze changements de leader. Ce sont ainsi encore les Jazz qui pointaient devant, avec trois longueurs d'avance à l'entame de l'ultime minute...Hélas pour Utah, c'était sans compter sur l'art consommé des Lakers en matière de fin de match à suspense. Cette fois, pas besoin de couper par l'intérieur. Les Californiens s'en sont en effet remis aux exécuteurs des hautes-oeuvres avec deux tirs primés à la suite de Kobe Bryant et Derek Fisher, Bryant ajoutant deux lancers pour boucler un 8-2 décisif. Du grand classique. Et Kyle Korver avait beau signer son meilleur match en playoffs en rendant 23 points à 9 sur 10, ajoutant une interception cruciale sur Ron Artest dans les ultimes secondes, le dernier échec du meneur mormon faisait oublier ses 28 points et 9 passes. Et mettait en lumière la belle prestation de son vis-à-vis, Fisher tenant non seulement la comparaison avec ses 20 points, mais s'attirant les félicitations de son coach grâce à sa défense."Il a sorti un grand match ce soir. Il a inscrit des paniers capitaux, mais a été tout autant précieux en défense. Sa ténacité a été un facteur décisif pour nous." expliqua ainsi Phil Jackson après coup. La traction arrière californienne n'a toutefois pas été isolée puisque Ron Artest y a également été de ses 20 points, Pau Gasol tenant quant à lui le choc dans son duel face à Carlos Boozer. Tandis que l'Espagnol compilait 14 points et 17 rebonds, l'intérieur des Jazz frayait dans les mêmes eaux avec 14 points et 14 rebonds. On n'en dira pas autant de Matthews qui en plus de manquer la claquette de la victoire à la dernière seconde, a rendu un famélique 2 sur 11 aux tirs. Paul Millsap et CJ Miles eux aussi en retrait avec 13 et 11 points, Utah est finalement resté trop court. Et doit désormais croire aux miracles pour envisager une éventuelle qualification. Jamais une équipe menée 3-0 n'a en effet ensuite réussi à se qualifier...Atlanta-Orlando 75-105Le Magic mène 3-0. Prochain match, lundi, à Atlanta.La promenade de santé d'Orlando continue. Après deux faciles victoires lors deux premières manches disputées à domicile, le Magic a confirmé à Atlanta en étrillant les Hawks 75-105. Un nouveau succès en forme de démonstration acquis notamment grâce à Dwight Howard, auteur d'un nouveau double-double avec 21 points et 16 rebonds, Radhard Lewis, meilleur marqueur de la rencontre avec 22 points et Mickael Pietrus, sorti du banc pour ajouter 13 points à 4 sur 10 aux tirs en 24 minutes. Un quart-temps a suffi au Magic pour prendre ses aises, les Hawks semblant encore incapable de rivaliser malgré les 22 points de Jamal Crawford. La faute à la faillite de Joe Johnson, auteur d'un terrible 3 sur 15 aux tirs ou à la maladresse d'Al Horford, 11 points à 5 sur 13. Orlando aura ainsi l'occasion de décrocher son billet pour les Finales de Conférence, lundi, lors du match 4.