Les Lakers se font surprendre

  • A
  • A
Les Lakers se font surprendre
@ Reuters
Partagez sur :

NBA - Défait à Oklahoma-City, LA laisse le Thunder recoller à 2-1 en play-offs.

NBA - Défait à Oklahoma-City, LA laisse le Thunder recoller à 2-1 en play-offs. Oklahoma-City-LA Lakers 101-96 Cette fois, la fougue de la jeunesse l'a emporté sur l'expérience 101-96. Après deux premières sorties encourageantes, mais frustrantes tant les Lakers ont semblé gérer tranquillement pour signer deux premières victoires, le Thunder a enfin paru pouvoir se libérer. Une fois encore, ce sont pourtant les Californiens qui avaient pris la rencontre du meilleur pied, démarrant sur un 10-0 et enquillant leurs sept premiers tirs. De quoi de faire la course en tête trois quart-temps durant et de compter jusqu'à 11 longueurs d'avance au coeur du troisième quart. Non que les troupes de Phil Jackson se montrent particulièrement à leur avantage, à l'image d'un Kobe Bryant le plus souvent maladroit, mais la belle tenue du collectif californien –les cinq joueurs finissant à plus de dix points- semblait bien suffire. Mais c'était sans compter sur la flambée des jeunes pousses d'Oklahoma City. Pour le premier match en playoffs dans la capitale du Sooner State, les fans du Thunder ont en effet eu droit à un final renversant signé Kevin Durant et Russell Westbrook, premiers artisans de cette victoire porteuse d'espoirs. Après avoir conjointement signé un 10-2 pour conclure le troisième quart et ainsi permettre à la franchise d'Oklahoma de revenir sur les talons de ses visiteurs, ce sont encore eux qui ont fait tout le travail en attaque dans la dernière ligne droite, inscrivant 22 des 23 derniers points du Thunder. Au final, le meilleur marqueur de la Ligue a fait honneur à son rang en rendant 29 points et 19 rebonds, tandis que Russell Westbrook y allait de 27 points à 11 sur 21 aux tirs et 8 rebonds. De quoi faire la différence face à des Lakers plombés par le manque de réussite de son leader d'attaque. S'il a bien été le Californien le plus prolifique avec 24 points, son 10 sur 29 aux tirs a en effet a pesé lourd dans la défaite des siens. Et ce d'autant plus que ses coéquipiers n'ont pas démérité, à l'image d'un Pau Gasol compilant 17 points, 15 passes et 6 rebonds ou de Derck Fisher, lui aussi auteur de 17 points. Charge à Kobe Bryant de retrouver la mire d'ici samedi pour le quatrième match de la série, au risque, sinon, de voir le Thunder égaliser à 2-2. Portland-Phoenix 89-108 Fallait pas les énerver. Surpris d'entrée lors du match inaugural de leur série face aux Blazers, les Suns n'ont pas traîné pour répliquer. Après avoir égalisé à domicile, Phoenix est en effet allé l'emporter jeudi à Portland en étrillant son hôte 89-108 pour récupérer l'avantage du terrain. Une victoire qui a pris des allures de démonstration, les Suns ayant compté 18 points d'avance à l'issue du premier quart (34-16) avant de basculer avec 29 longueurs d'avance à la pause (66-37) pour un écart maximal qui a culminé à 31 points avant que Portland ne se reprenne dans le dernier quart. Mais le mal était déjà fait. La faute notamment à Jason Richardson. Grand artisan de ce probant succès, l'ancien de Golden State a signé le carton du jour avec 42 points, son record en playoffs, auxquels il convient d'ajouter huit rebonds et deux passes. Amare Stoudemire s'est quant à lui fendu d'un feuille comprenant 20 points alors que Steve Nash y est allé de son double-double avec 13 points-10 passes. Du côté des Blazers, le coup est d'autant plus rude que leur frenchie, Nicolas Batum, a encore grimacé. L'ex-manceau n'a pu disputer que neuf minutes, pour un total de trois points et deux rebonds, en raison de sa blessure à l'épaule. Il l'a en fait aggravée dans le premier quart temps avant de ne plus réapparaître sur le parquet.