Les Lakers s'en remettent à Bryant

  • A
  • A
Les Lakers s'en remettent à Bryant
@ Reuters
Partagez sur :

NBA - Auteur de 39 points face au Thunder, Bryant permet à LA de mener 2-0 en play-offs.

NBA - Auteur de 39 points face au Thunder, Bryant permet à LA de mener 2-0 en play-offs. LA Lakers-Oklahoma City 95-92 Et de deux pour les Lakers. Première de la classe Ouest à l'issue de la saison régulière, la troupe de Phil Jackson est bien partie pour valider son premier examen de passage des play-offs. Après une entrée en matière tout en contrôle dimanche face à une équipe d'Oklahoma City qui découvrait l'ambiance et la pression des phases finales, l'équipe phare de la Cité des Anges a cette dû serrer le jeu mardi pour doubler la mise dans sa série (95-92) et garder l'avantage du terrain face au Thunder. En dépit d'une bonne entame de match, comme lors du match 1, les Lakers ont peu à peu abandonné le bénéfice enregistré dans le premier quart-temps (26-18) pour atteindre la pause avec deux points de retard (45-47). Aux grands maux, les grands moyens, Kobe Bryant a pris les choses en main, signant 39 points malgré un fort déchet (12 sur 28 loin de la ligne des lancer-francs) pour contrer le réveil de Kevin Durant, le meilleur marqueur de la Ligue en saison régulière, passé au travers lors de son premier match des play-offs. Ses 34 points, pas plus que les efforts répétés de Russell Westbrook (19 points et six rebonds), n'auront cependant pas suffi face aux Lakers. La faute à Bryant, donc, mais également à la domination du secteur intérieur californien. Les champions en titre ont ainsi pu à nouveau compter sur l'activité dans la raquette de Pau Gasol, auteur d'un double-double (25 points et 12 rebonds) tandis qu'Andre Bynum y allait aussi de ses 10 rebonds. Fort de cet avantage, le champion NBA en titre se rendra sans guère de pression à Oklahoma City jeudi pour le match 3. Une série qui ne devrait par réserver de surprises si le Thunder n'est pas capable de saisir les occasions qui se présentent à lui. A l'image de Durant, qui a manqué un tir primé capital pour reprendre l'avantage dans les dernières secondes, ou de Jeff Grenn, qui a perdu la balle sur l'action suivante... Phoenix-Portland 119-90 Cueillis à froid lors d'acte I de leur série du premier tour des playoffs face aux Blazers, les Suns n'ont pas traîné pour répliquer et égaliser à 1-1. Porté par une belle adresse collective symbolisée par le 10 sur 11 pour 20 points de Grant Hill et les 29 points à 11 sur 16 de Jason Richardson, Phoenix l'a en effet emporté 119-90 à l'issue d'une rencontre dominée de bout en bout. A tel point que les Suns ont pu mettre au reposleur cinq majeur durant tout le dernier quart, la victoire étant déjà acquise avec 26 points d'avance après le troisième acte. Et la soirée a été d'autant plus difficile pour Portland qu'elle s'est accompagnée de la nouvelle blessure à l'épaule de Nicolas Batim. Déjà privés de Brandon Roy pour cette série face aux Suns, les Blazers ont en effet vu leur ailier tricolore quitter prématurément le parquet après avoir été victime d'un choc à l'épaule droite avec Steve Nash. De quoi remettre en doute sa présence pour la troisième manche, dès jeudi. "J'ai déjà joué en ayant plus mal la saison passée. C'est du 50-50." a expliqué l'ancien Manceau à l'issue de la rencontre. Jusque là, le Français avait été l'un des rares Blazer à évoluer à son niveau avec ses 12 points à 4 sur 8 aux tirs, seul Martell Webster se montrant également efficace avec 16 points. Il en aurait fallu bien plus face à des Suns pouvant également compter sur les 13 points-16 passes de Steve Nash ou les 18 points d'Amare Stoudemire. Atlanta-Milwaukee 96-86 Nouvelle soirée paisible pour Atlanta. Bien lancés par un premier quart à leur avantage, les Hawks n'ont guère eu à s'employer pour s'imposer 96-86 et ainsi mener 2-0 dans leur série du premier tour face aux Bucks. Si le collectif des Hawks a une fois encore fait merveille, les cinq titulaires terminant à plus de dix points, Joe Johnson et Josh Smith ont bien été les deux premiers artisans de cette nouvelle le victoire, le premier terminant meilleur marqueur de la rencontre avec 27 points à 12 sur 23 aux tirs et le second flirtant avec le triple-double en compilant 21 points, 14 rebonds et 9 passes. Côté Bucks, John Salmons a bien inscrit 21 points, mais il va leur falloir trouver d'autres atouts s'ils veulent entretenir l'espoir lors du match 3 à jouer samedi dans le Wisconsin.