Les Lakers prennent une option

  • A
  • A
Les Lakers prennent une option
@ Reuters
Partagez sur :

NBA - Los Angeles mène 2-0 dans sa demi-finale de Conférence face à Utah.

NBA - Los Angeles mène 2-0 dans sa demi-finale de Conférence face à Utah.LA Lakers-Utah 111-103Los Angeles mène 2-0. Prochain match, samedi, à Salt Lake City.Tous les voyants sont au vert pour les Lakers. Bousculés par le Thunder lors du premier tour après les deux revers concédés, à la suite, dans l'Oklahoma, les Californiens ont bien démarré leur demi-finale de Conférence face aux Jazz. A tel point que, si l'on s'en réfère, aux statistiques, la qualification pour les Finals de Conférence semble d'ores et déjà acquise. Et on n'évoque pas là l'incapacité chronique d'Utah à l'emporter au Staples Center, les hommes de Jerry Sloan restant sur 16 défaites de rang chez les Lakers, dont huit en playoffs...Alors que Phil Jackson pouvait avoir le sourire dès l'issue du premier match - l'entraîneur californien n'ayant jamais perdu une série en playoffs après l'avoir démarré par une victoire (en 45 précédents), c'est bien tout le poids de la prestigieuse histoire des Lakers qui pèse désormais sur les épaules des Jazz: les Californiens présentent en effet un bilan quasi-parfait après avoir mené 2-0 dans une série, avec 40 qualifications pour une seule élimination. Et à voir la maîtrise des champions en titre lors de cette deuxième manche face à Utah, les fans de la maison or et pourpre peuvent être confiants.Dominateurs à l'intérieur en dépit des efforts de Carlos Boozer ou Paul Millsap, les deux compères de la raquette mormone étant pourtant les plus en vue, côté Utah, avec 20 points-12 rebonds et 26 points-11 rebonds, les Lakers ont ainsi patiemment pris la mesure de leurs visiteurs. Car si Kobe Bryant a confirmé son retour en forme avec 30 points et 8 passes, c'est bien près du cercle que les Californiens ont construit leur succès. Intraitables au rebond, avec 58 prises contre 40 pour leurs visiteurs, les troupes de Phil Jackson ont en effet pleinement profité des absences de Mehmet Okur et Andrei Kirilenko avec 64 points inscrits dans la peinture.Egal à lui-même, Pau Gasol y a notamment été d'un nouveau double-double avec 22 points et 15 rebonds, imité par son partenaire Andrew Bynum, auteur, lui, de 17 points et 14 rebonds grâce à un réussi 7 sur 9 aux tirs. Ajoutez-y les 14 points d'un Ron Artest en faillite à longue distance (7 sur 42 depuis le début de la série), mais à son aise sous les panneaux et le compte des Mormons était bon. Et ce d'autant plus que Deron Williams, autoproclamé meilleur meneur de la Ligue après sa série réussie face aux Blazers, était, là, bien plus à la peine avec seulement 15 points et, surtout, un vilain 4 sur 16 aux tirs...Les trois jours de repos jusqu'au prochain match, samedi, ne seront pas de trop pour Jerry Sloan. Charge à l'entraîneur vétéran de trouver un nouveau plan de jeu pour contester la domination des Californiens. Le retour attendu d'Andrei Kirilenko pourrait aider...