Les Lakers prennent le pouvoir

  • A
  • A
Les Lakers prennent le pouvoir
Partagez sur :

NBA - Les Lakers ont pris la tête de la Conférence Ouest à l'occasion de leur victoire face aux Hornets (110-99).

Les Lakers ont enchaîné une septième victoire consécutive en s'imposant face aux Hornets (110-99). Une série faste qui place les coéquipiers de Kobe Bryant en tête de la Conférence Ouest alors que dans le même temps, les Suns ont chuté à New York (99-126).LE MATCH : LAKERS-HORNETS 110-99Après un début de saison cahin-caha, les Lakers ont trouvé la bonne carburation. Les Californiens sont invaincus depuis le 15 novembre, date de leur dernier revers devant Houston, et ont profité d'un calendrier favorable pour remporter leurs sept derniers matches dont six ont été joués dans leur antre du Staples Center. Ce fut encore le cas mardi soir quand Kobe et compagnie ont battu les Hornets toujours orphelins de Chris Paul (110-99). On n'en attendait pas moins des champions en titre qui, avec l'arrivée de Ron Artest durant l'été, ont pris une nouvelle dimension, plus physique, afin de mater la concurrence.Conte la Nouvelle-Orléans, les hommes de Phil Jackson sont très vite apparus au-dessus du lot. Après un quart-temps, la résistance des visiteurs a volé en éclats, si bien qu'à la mi-temps les Lakers menaient déjà de 20 points (62-42). Le maitre zen pouvait alors garder ses stars au frais en ouvrant son banc, ce dont tout le monde a profité puisque les onze joueurs à avoir foulé le parquet ont scoré. Le cinq majeur a lui pu assister à la fin du spectacle depuis le banc, avec la satisfaction du devoir accompli. Andrew Bynum, avec 21 points et 9 rebonds, a été le plus productif quand Kobe Bryant s'est contenté de 18 points et seulement 11 tentatives au tir en 33 minutes. La star californienne n'a pas eu besoin de forcer son talent alors que les Lakers recevront encore lors de leurs quatre prochaines rencontres, avec Miami, Phoenix, Utah et Minnesota comme futurs invités. En attendant, grâce à leur 14e victoire en 17 matches, les champions ont pris les commandes de la Ligue nord-américaine avec le concours des Suns qui ont perdu la tête à New York (99-126). LES FRANÇAISDeux Français auraient pu se croiser sur le parquet de Denver mardi mais Ronny Turiaf, revenu à la compétition depuis deux matches après une blessure au genou, a été préservé par Don Nelson et n'a donc pas été au marquage de Johan Petro. Le pivot des Nuggets n'est pas non plus resté des heures sur le terrain, quatre minutes et 28 secondes exactement, mais s'est montré très rentable dans le garbage time avec 4 points inscrits mais surtout 6 rebonds gobés. De son côté, Boris Diaw n'a rien pu lors du passage de l'ouragan Celtics à Charlotte (118-100). L'ailier des Bobcats s'est fendu de 13 points, 2 rebonds et 1 passe en 24 minutes. Enfin, Yakhouba Diawara est resté sur la liste des inactifs lors de la victoire du Heat à Portland (107-100)