Les Lakers piégés par les Clippers

  • A
  • A
Les Lakers piégés par les Clippers
Partagez sur :

Les champions lâchent encore du lest. Alors que les Spurs enchaînaient un sixième succès de rang, les Lakers se sont en effet inclinés chez les Clippers voisins 99-92, craquant notamment en toute fin de match sous les coups de boutoir de Blake Griffin.

Les champions lâchent encore du lest. Alors que les Spurs enchaînaient un sixième succès de rang, les Lakers se sont en effet inclinés chez les Clippers voisins 99-92, craquant notamment en toute fin de match sous les coups de boutoir de Blake Griffin. Sept, ça suffit ! Alors qu'ils restaient sur une série gagnante de sept succès consécutifs, les Lakers ont calé à l'occasion du derby de Los Angeles. Kobe Bryant a pourtant rendu 27 points et 9 rebonds, Andrew Bynum compilé 18 points et 13 rebonds et les champions en titre fait la course en tête jusque dans les cinq dernières minutes. Las, ce sont bien les Clippers qui ont eu le dernier mot face à leurs voisins, l'emportant 99-92 avec notamment 18 points-15 rebonds du rookie prodige Blake Griffin et 30 points de son compère Eric Gordon. Griffin a d'ailleurs été particulièrement décisif en toute fin de match, de même que Randy Foye, auteur de 6 de ses 9 points au cours des trois dernières minutes. Chez les Lakers, Pau Gasol, renvoyé sur le banc pour six fautes à deux minutes de la fin n'aura pas été le seul acteur du derby à ne pas finir la rencontre. Cinq secondes restaient en effet à jouer et si la victoire des Clippers semblait d'ores et déjà entendue, les derniers instants du derby de L.A. ont en effet été particulièrement agités. La faute à une poussette un peu trop appuyée de Blake Griffin sur Lamar Odom alors que les deux hommes luttaient pour la position au rebond sur un lancer-franc. L'intérieur des Lakers régissant un peu trop vertement, Baron Davis y allant de son mauvais geste sur l'ancien Clipper, ce sont finalement quatre joueurs à être éjectés, Ron Artest accompagnant les trois hommes aux vestiaires. Pour une fois, l'ancien trublion de la Ligue ne semblait pourtant pas avoir fauté... A cause de cette rechute, les Lakers voient les Spurs creuser un peu plus l'écart en tête des bilans. Les Texans l'ont en effet emporté dans le même temps face aux Nuggets 110-93 et comptent désormais cinq victoires d'avance sur les champions en titre.