Les Lakers flanchent

  • A
  • A
Les Lakers flanchent
@ Reuters
Partagez sur :

NBA - Malgré la performance de Bryant, les Lakers se sont inclinés à Miami (111-114).

NBA - Malgré la performance de Bryant, les Lakers se sont inclinés à Miami (111-114). Le match de la nuit: Miami-LA Lakers 114-111 Les Lakers ont été bien inspirés de faire le plein à domicile avant de partir. Vainqueurs de leurs trois derniers matches au Staples Center, les hommes de Phil Jackson ont mal débuté leur périple à l'Est, la nuit dernière, battus sur le parquet de Miami avant leurs déplacements à Charlotte puis Orlando. Un premier accroc pour les patrons de la conférence Ouest qui aura mis en exergue les lacunes collectives déjà observées ici et là cette saison. Alors que Dwyane Wade, incontournable du haut de ses 27 points et 14 passes, a largement bénéficié du soutien des Quentin Richardson (25 points, 5 rebonds) ou Carlos Arroyo (17 points, 5 passes) pour mener le Heat à la victoire, Kobe Bryant, lui, est apparu bien seul... Si Lamar Odom et Andrew Bynum ont pris 11 et 10 rebonds chacun agrémentés de 13 et 12 points, Black Mamba a bien porté à bout de bras sa franchise en Floride, en empilant 39 unités en 45 minutes, à 15 sur 28 au shoot. Un rendement qui lui a dans un premier temps permis de contraindre Miami à la prolongation (99-99), avant l'inéluctable revers des siens (114-111) au terme de la partie la plus indécise de l'exercice actuel – les deux équipes, dos à dos à 19 reprises, s'étant échangé l'avantage au score 31 fois (un record cette saison). De quoi apporter de l'eau au moulin d'un Heat qui équilibre ainsi ses comptes (31 succès pour autant de défaites), et en profite pour conforter sa position de huitième à l'Est. Dans le sillage de Bulls qui eux ont failli, cette nuit, devant Memphis (105-96). Les Français Une fois n'est pas coutume, aucun Français n'a été de sortie ce jeudi. Il y avait bien deux Bleus initialement concernés par le programme du jour, mais ni Yakhouba Diawara, ni Joakim Noah n'ont foulé les parquets. Une mauvaise habitude pour le premier, puisque l'arrière-ailier du Heat vient d'enchaîner un 38e DNP consécutif. Et c'est donc en costume que le Parisien a assisté au succès des siens face aux Lakers 114-111. Même constat pour Noah puisque le Français est, lui, sur le flanc pour trois nouvelles semaines. Après une éclaircie le week-end dernier, pour la venue des Blazers, l'intérieur des Bulls est en effet réduit à une nouvelle période d'inactivité en raison de l'aponévrosite de la voute plantaire de son pied gauche. Après avoir déjà manqué plus de deux semaines le mois dernier, le coup est rude pour l'ancien Gator et les Bulls. Sans lui, Chicago s'est en effet incliné devant Memphis (96-105).