Les Lakers dans le dur

  • A
  • A
Les Lakers dans le dur
@ Reuters
Partagez sur :

NBA - Battus par Oklahoma (110-89), les Lakers ont vu revenir le Thunder à leur hauteur (2-2).

NBA - Battus par Oklahoma (110-89), les Lakers ont vu revenir le Thunder à leur hauteur (2-2). Le champion doit-il trembler? La question mérite d'être posée au vu de leurs deux dernières sorties à Oklahoma City. Après avoir profité de l'inexpérience du Thunder lors des deux premières manches au Staples Center, les Californiens s'imposant sans avoir besoin de s'employer, les Lakers ont bien été emportés par la fougue et l'insouciance de leurs jeunes adversaires, s'inclinant 110-89 pour ce qui constitue leur léfaite la plus lourde depuis les Finals 2008 face aux Celtics. La quatrième manche a d'ailleurs été le prolongement direct du dernier quart de la rencontre de jeudi, les hommes de Phil Jackson ne parvenant pas à rivaliser en termes d'agressivité et d'engagement. Une statistique se suffit à elle-même pour en témoigner: celle des lancer-francs, le Thunder s'étant présenté 48 fois sur la ligne, contre 25 pour les Lakers. Ajoutez-y une solide domination au rebond (50-43) et des stars californiennes à la peine –Kobe Bryant et Pau Gasol devant se contenter de 12 et 13 points à 5 sur 10 aux tirs avant d'être mis au repos durant la dernière période, Andrew Bynum faisant à peine mieux avec ses 13 points-10 rebonds, et le scénario de la rencontre a bien été un cavalier seul d'Oklahoma City. Los Angeles n'a en effet résisté que l'espace des cinq premières minutes avant d'être foudroyé dès la première accélération du Thunder, un 12-0 synonyme de douze points d'avance à la fin du premier quart. Oklahoma City n'avait dès lors plus qu'à gérer. Ce qui fut fait et bien fait sans que Kevin Durant ou Russell Westbrook n'aient besoin de multiplier les exploits. Les deux compères ont évidemment été les deux joueurs du Thunder les plus en vue, avec 22 points pour le premier et 18 points, 8 rebonds et 6 passes pour le second, mais leurs partenaires se sont cette fois mis au diapason. A l'image de Jeff Green, 15 points-9 rebonds en dépit d'un vilain 5 sur 17 aux tirs, ou de James Harden, auteur de 15 points en sortant du banc. Une performance collective à réitérer dès mardi à Los Angeles si le Thunder veut confirmer et envoyer le champion dans les cordes.