Les Knicks trouvent le bon chemin

  • A
  • A
Les Knicks trouvent le bon chemin
Partagez sur :

NBA - Les Knicks ont décroché leur premier succès en s'imposant sur leur parquet face aux Hornets (117-111).

Après trois défaites consécutives en autant de matches, les Knicks ont enfin goûté aux joies de la victoire en disposant sur leur parquet des Hornets (117-111), lundi. David Lee et Al Harrington, auteurs respectivement de 28 et 24 points, sont les grands artisans de la victoire new-yokaise. De son côté, Charlotte s'est imposé face à New Jersey (79-68).Le match de la nuit: NEW YORK-NEW ORLEANS 117-111 La quatrième aura été la bonne. Car face aux Hornets, les Knicks auront eu la bonne idée de ne pas tenter, vainement, de courir après le score. Après notamment deux défaites concédées en prolongation, les New Yorkais n'ont, lundi, jamais laissé La Nouvelle-Orleans prendre ses aises. A leur avantage au retour des vestiaires, les joueurs de la Louisiane ont bien viré en tête à l'issue du troisième quart, mais leur avantage de quatre longueurs a été vite comblé par leurs hôtes. Aussi, une fois encore dominateurs dans le dernier quart, les Knicks ont pu, cette fois, y sceller leur victoire.Al Harrington s'est montré particulièrement décisif dans cette victoire new yorkaise. Après les 42 points inscrits face aux Sixers ce week-end, l'ancien Pacer, remisé sur le banc au coup d'envoi de la rencontre, s'est certes contenté de 24 points alors que son condisciple du poste 4, David Lee, terminait, lui, avec 28 unités à son compteur. Mais en inscrivant 13 points dans le seul dernier quart et en se montrant également à son aise en défense, Harrington méritait bien les félicitations de Mike D'Antoni. L'ancien coach des Suns pouvait également souligner la bonne tenue de sa traction arrière Chris Duhon-Larry Hugues, les deux compères, associés ensemble au coup d'envoi, affichant en effet respectivement 18 points-9 passes et 20 points.Il fallait bien ça pour faire fi de l'absence de Nate Robinson, éloigné des parquets pour deux semaines en raison d'une entorse à la cheville, et, surtout, de la belle forme affichée par Chris Paul, meilleur marqueur de la rencontre avec 32 points et 13 passes. Mais Emeka Okafor a eu beau compiler, lui, 24 points et 10 rebonds et David West ajouter 21 points, les insuffisances défensives des Hornets leur ont coûté une nouvelle défaite, la troisième en quatre matches.Les FrançaisDes onze Tricolores engagés en NBA, ils n'étaient que deux à être au programme de ce lundi. Et encore, si Boris Diaw a bien tenu son rôle dans le succès des Bobcats sur les Nets 79-68, Alexis Ajinca a dû, une fois encore, se contenter d'un rôle de spectateur, puisque c'est du banc qu'il a assisté à la deuxième victoire de la saison de Charlotte. A l'inverse, donc, Diaw a été vu à son aise, l'ancien Palois rendant notamment 14 points à 4 sur 7 aux tirs et 6 sur 6 aux lancers, 4 rebonds et 3 passes en 34 minutes et secondant ainsi efficacement Gerald Wallace, homme du match côté Bobcats avec 24 points et 20 rebonds.Les Français devraient être plus nombreux sur les parquets la nuit prochaine. Car si Mickael Pietrus ne sera pas de la partie à Detroit, la faute à des symptômes grippaux l'ayant obligé à rentrer, ce week-end, à Orlando, Joakim Noah et les Bulls recevront Milaukee tandis que Rodrigue Beaubois espèrera bénéficier de quelques minutes de jeu face aux Jazz, de même que Johan Petro lors du déplacement des Nuggets à Indiana...