Les Knicks sur leur lancée

  • A
  • A
Les Knicks sur leur lancée
Partagez sur :

NBA - Les Knicks de New York se sont imposés face à Charlotte (97-93) pour signer leur troisième succès consécutif.

Les Knicks de New York se sont imposés face à Charlotte (97-93) pour signer leur troisième succès consécutif.Le match: New York-Charlotte 97-93Une fois n'est pas coutume, il n'y avait qu'un seul match programmé la nuit dernière sur les parquets américains. Mais le suspense a tenu jusqu'au bout de la rencontre avec la victoire des Knicks de New York sur les Bobcats de Charlotte (97-93). Grand artisan du succès de son équipe, Danilo Gallinari a rentré deux tirs à trois points dans les derniers instants du match, alors que les Knicks n'avaient qu'une longueur d'avance à deux minutes du buzzer. Les hommes de Mike D'Antoni ont enregistré leur troisième victoire consécutive, alors que les Bobcats concèdent leur premier revers au cours de leur quatre dernières sorties.Pour l'équipe de Boris Diaw, cette défaite marque un coup d'arrêt après trois succès à Miami (107-97), Cleveland (91-88) et contre Chicago (113-108). En revanche, pour New York, après un début de saison calamiteux (une victoire et neuf défaites au cours des dix premiers matches), cette bonne série et le niveau de jeu démontré en font des candidats aux play-offs. "Nous avons fait un grand match, a déclaré le héros de la soirée Danilo Gallinari après la rencontre. Pas seulement parce que j'ai bien joué mais parce que nous avons réagi en équipe." De son côté, Stephen Jackson, le meilleur joueur de Charlotte sur le parquet avec 26 points au compteur, faisait la grise mine: "C'est le genre de match qu'on ne doit pas perdre. Mais ils ont mieux négocié les derniers instants de la rencontre."Les Bobcats peuvent en effet s'en vouloir. L'équipe coachée par Larry Brown menait de dix points dans le troisième quart-temps (71-61) avant d'en encaisser 15 sans parvenir à en marquer un seul. Pourtant, Charlotte restait dans le coup jusqu'à une minute de la fin du match, moment choisi par Gallinari pour planter deux banderilles et donner de l'air aux Knicks (93-86). Les Bobcats ne s'en relèveront pas.Les Français:En l'absence d'Alexis Ajinca, non retenu par le coach, Boris Diaw était le seul joueur français au Madison Square Garden. L'ancien Palois a réalisé une prestation correcte malgré la défaite des Bobcats en rendant une feuille de statistiques homogène. Le capitaine de l'équipe de France a cumulé 12 points, 6 rebonds et 6 passes, des chiffres au-dessus de sa moyenne sur l'ensemble de la saison. Plutôt discret depuis le début de l'exercice 2009-10, Diaw affiche 9,8 points, 4,1 rebonds et 3,5 passes par match.