Les haies vont trembler

  • A
  • A
Les haies vont trembler
Partagez sur :

Le duel entre David Oliver et Dayron Robles sur 110 mètres haies sera le moment fort du meeting de Londres, 12e rendez-vous de la Diamond League vendredi et samedi. Les deux rivaux se testeront une dernière fois avant leur départ pour la Corée et les Mondiaux de Daegu, le point culminant de cette saison 2011. Le rendez-vous britannique devrait également permettre à des locaux de se montrer à un an des JO à domicile...

Le duel entre David Oliver et Dayron Robles sur 110 mètres haies sera le moment fort du meeting de Londres, 12e rendez-vous de la Diamond League vendredi et samedi. Les deux rivaux se testeront une dernière fois avant leur départ pour la Corée et les Mondiaux de Daegu, le point culminant de cette saison 2011. Le rendez-vous britannique devrait également permettre à des locaux de se montrer à un an des JO à domicile... C'est une vraie répétition que vont réaliser David Oliver et Dayron Robles vendredi sur le tartan de Cristal Palace. Meilleur performeur mondial de l'année (12"94 à Eugene le 4 juin dernier), David Oliver y défie le seul homme qui l'a battu cette année en compétition, le Cubain Dayron Robles. C'était à Paris lors du meeting Areva au Stade de France, le 8 juillet et il avait fallu avoir recours à la photo-finish pour départager les deux seigneurs du 110m haies, auteur tous les deux de 13"09. C'est dire le degré de rivalité entre les deux hommes qui, malgré le retour au premier plan du Chinois Liu Xiang (auteur de 13"00 à Eugene), demeurent les deux têtes d'affiche de la discipline. Oliver n'a ainsi perdu que 2 courses sur les 34 dernières où il s'est engagé. Le Cubain lui ne s'est incliné qu'une fois cette saison à Barcelone le 22 juillet trébuchant à la septième haie. Forcément embêtant alors que le Cubain, recordman du monde en 12"88, n'a pu encore courir sous les 13 secondes cette saison. Ce meeting de Londres représente donc la dernière occasion de se rassurer avant Daegu. Un rendez-vous capital sur la route de Londres pour le natif de Guantanamo qui, à 24 ans, a déjà tout gagné... sauf le titre planétaire laissé au hurdler des Barbades, Braithwaite, en raison d'une blessure contractée lors des Mondiaux berlinois de 2009. Des Britanniques qui rêvent de faire tomber les meilleurs Le duel est donc très attendu d'autant que le Britannique Turner rêve de se mêler à la lutte devant son public. Le champion d'Europe en titre semble loin du haut de ses 13"28 mais chassera le chrono ce vendredi. "Je sais que j'ai une grosse performance en moi et je suis vraiment optimiste au sujet de la seconde partie de saison", promet le Britannique sur le site de la Diamond League. Disposer de tels lièvres n'est en effet pas donné à tout le monde... Les Londoniens auront également l'occasion de vibrer pour de nombreux athlètes locaux comme Idowu au triple saut, la championne olympique du 400m Christine Ohuruogu face à Sanya Richards ou Tomlinson et Rutherford défiant le champion olympique Saladino ainsi que le champion du monde Dwight Phillips, au saut en longueur. Enfin, le 100m verra Mark Lewis-Francis, Marlon Devonish et Craig Pickering se mesurer au Jamaicain Yohan Blake alors qu'Asafa Powell, meilleur performeur mondial de l'année sur l'épreuve reine (9"78 à Lausanne), a déclaré forfait ce vendredi. Deux jours de programme royal et d'ultime test avant Daegu...