Les "gros" au rendez-vous

  • A
  • A
Les "gros" au rendez-vous
Partagez sur :

Nantes, Guingamp, Le Mans, Lens... Tous les favoris ou presque ont passé - plus ou moins facilement - le 2e tour de la Coupe de la Ligue, mardi, et se sont qualifiés pour la 16e de finale. Tous sauf Boulogne-sur-Mer et Le Havre, respectivement surpris par Sedan et Amiens.

Nantes, Guingamp, Le Mans, Lens... Tous les favoris ou presque ont passé - plus ou moins facilement - le 2e tour de la Coupe de la Ligue, mardi, et se sont qualifiés pour la 16e de finale. Tous sauf Boulogne-sur-Mer et Le Havre, respectivement surpris par Sedan et Amiens. "On a eu beaucoup de chance". Au terme de la victoire des siens face à Tours (1-0), synonyme de qualification pour les 16e de finale de la Coupe de la Ligue, Alaeddine Yahia, le défenseur de Lens, reconnaissait sur France 4 que ce match du 2e tour de la compétition était loin d'avoir été une partie de plaisir pour les Sang et Or. S'ils se sont tout de même procurés quelques belles occasions, à l'image de cette frappe de Serge Aurier (30e), de ce coup franc de Franck Queudrue (34e) ou de ce tir de David Pollet (42e), les locaux ont été largement dominés dans le jeu et dans la possession de balle, frisant 60% en faveur des visiteurs en fin de rencontre. Les meilleures opportunités aussi ont été tourangelles. Mais visiblement, le sort en avait décidé autrement. Et la chance était du côté lensois ce mardi. C'est sans doute comme cela que le coach allemand Peter Zeidler et ses hommes se consoleront, après avoir vu l'ancien de la maison sang et or Romain Sartre reprendre sur le poteau (47e), puis sur la barre (90e), Romain Genevois frapper (encore) le poteau (72e) et Kevin Lejeune voir sa reprise déviée s'écraser sur la barre (90e+3). Mais le TFC n'est pas exempt de tout reproche. Et notamment son jeune gardien, Benjamin Leroy, auteur d'une mauvaise sortie et d'une faute dans sa surface sur Ali Mathlouthi, offrant un penalty aux Lensois transformé par David Pollet (56e). "On est parti chercher la victoire au bout de nous-même face à une belle équipe de Tours, ajoutait Yahia. On a beaucoup souffert mais on a fait preuve de bravoure et de rigueur. On a retrouvé la victoire et il va falloir enchaîner dès samedi, contre Troyes." Le Mans tranquille, Nantes à l'arraché Dans les autres rencontres, les favoris ont également assuré, de manière plus ou moins poussive. Certains se sont montrés convaincants, à l'image du Mans qui, malgré des débuts difficiles en championnat, n'a pas tremblé à Istres et s'est imposé (2-0) grâce à Ladji Tamla (60e) et Roland Lamah (62e). Guingamp a également rempli sa mission en prenant le meilleur sur son voisin breton de Vannes, pensionnaire de National (2-0). Un doublé d'Anthony Knockaert (20e et 76e) a suffi au bonheur des hommes de Jocelyn Gourvennec. Quant à Nantes, il a dû attendre la 119e minute de la prolongation pour arracher sa qualification à domicile face à Châteauroux, grâce à un coup de tête victorieux de son défenseur Matheus Vivian. Les surprises viennent de Boulogne-sur-Mer, où l'outsider Sedan s'est assez facilement imposé (1-2). Et surtout d'Amiens, où le promu de Ligue a renversé Le Havre en l'espace de dix minutes. Menés par un but du Normand Julien François (66e), les Picards ont répliqué par Belkacem Zobiri (80e) et Benjamin Gavanon (90e+2).