Les Français favoris contre la Suède

  • A
  • A
Les Français favoris contre la Suède
@ Montage Reuters
Partagez sur :

HANDBALL - La France défie la Suède vendredi à 18h pour une place en finale.

Deux générations. Dans les années 90, les Suédois écrasaient la concurrence comme les Français le font actuellement. Aujourd'hui, les Bleus sont favoris à chaque match qu'il dispute. Comme la Suède il y a dix ans. Aujourd'hui, les Experts pourront s'appuyer sur une défense de fer emmenée par Didier Dinart. Devant leur public, les jaune et bleu devront aussi franchir le denier rempart français, Thierry Omeyer.

Un parcours parfait. Avec sept victoires et un match nul (contre l'Espagne), le parcours de l'équipe de France frôle la perfection. Une défense quasi infaillible, une adresse incroyable devant le but (la France est la plus adroite de ce Championnat du monde) et un mental d'acier. Avec tous ces atouts, il faudrait une énorme performance des Suédois pour se hisser en finale.

Karabatic le meneur. Le demi-centre français est le meilleur joueur du monde. Personne ne serait le remettre en question mais depuis le début des championnats du monde, Nikola Karabatic n’a pas réalisé de très grands matches. Il est au niveau. Comme toujours. Sans éclabousser pour l’instant les rencontres de son talent. Mais Karabatic est au hand ce que Zidane est au foot. Il sait être là dans les grands moments. Comme contre la Suède par exemple ?

Dinart le vétéran. Le surnom actuel des Bleus, les "Experts", lui va comme un gant. Contre la Suède, Didier Dinart fêtera sa 334e sélection. Il connaît parfaitement les grandes compétitions. Le défenseur de Ciudad Real jouera sa 11e demi-finale (Jeux olympiques, championnats du monde et d’Europe) de sa carrière. C’est une de mieux que Jérôme Fernandez et Thierry Omeyer. Contre les géants suédois, son expérience sera un atout indispensable pour les Bleus.

Le roc suédois. Un mètre 95 pour 95 kilos. Son gabarit fait peur à de très nombreux attaquants. A seulement 23 ans, le gardien suédois, Johan Sjöstrand, est l’un des tout meilleurs à son poste. Il anticipe souvent très bien les tirs des joueurs adverses et il est très véloce malgré sa taille. Ses statistiques plaident en sa faveur. Depuis le début du tournoi, il a arrêté près d’un tir sur deux.

Les "baffes suédoises". Jeudi, les joueurs de l’équipe de France se sont entraînés dans la Malmö Arena pour la première fois. Leur entraîneur, Claude Onesta, leur a imposé, un entraînement très axé sur le physique. Le staff des Bleus sait par expérience que les Suédois vont mettre des "baffes en défense", selon les mots de Philippe Bana, directeur technique national. En gros, le match devrait avant tout être un gros combat physique.

Le public. La Malmö Arena est l’un des plus grands stades couverts du pays. Contre la France, plus de 13.700 spectateurs vont pousser derrière leur équipe nationale. Mais les Français savent jouer à l’extérieur. En 2009, ils avaient gagné la finale des championnats du monde contre le pays organisateur, la Croatie.

Une meilleure diffusion. Depuis le début des championnats du monde, tous les matches de l’équipe de France sont diffusés sur Canal + Sport. Pour la demi-finale, le groupe a décidé de bousculer sa grille pour retransmettre la rencontre. A 18h, les abonnés de Canal + pourront donc regarder le match en direct. Pour les autres, il faudra dénicher un site de streaming…