Les favoris encore en rodage

  • A
  • A
Les favoris encore en rodage
@ Montage MAXPPP/REUTERS
Partagez sur :

LIGUE 1 - Lille, Paris, Marseille et Lyon ont du mal à démarrer la saison.

Toulouse et Caen, co-leaders de Ligue 1 avec Montpellier et Saint-Etienne, pas vraiment les leaders attendus après deux journées de championnat. En revanche, les poids lourds ne sont pas vraiment à la fête. Lille, Marseille, Lyon et le PSG ont encore quelques détails à régler.

Aucune victoire pour le Big Four

Seul Lyon, tenu en échec samedi par Ajaccio (1-1), a gagné un match depuis le début de la saison. L’OL a certainement accéléré sa préparation estivale, en vue du barrage de Ligue des champions contre le Rubin Kazan (les 16 et 24 août). Sans un très bon Guillermo Ochoa dans les buts corses, les Lyonnais auraient même pu virer en tête à l’issue de la deuxième journée.

En revanche, les débuts sont beaucoup plus délicats pour Lille, Marseille et le PSG. Le champion de France a perdu dimanche soir sur sa pelouse (1-0) face à Montpellier. Les Nordistes ont confirmé ce qu’on savait déjà, ils n’aiment pas vraiment le mois d’août. Depuis 2008, le Losc n’a gagné qu’une seule rencontre sur les 14 disputées avant septembre. Après deux journées, le champion en titre pointe déjà à la 15e place

Problème défensif pour l’OM

Marseille connaît aussi quelques problèmes à l’allumage. Après avoir mené 2-0 contre Auxerre, les hommes de Didier Deschamps ont finalement concédé le match nul (2-2) en Bourgogne. "C’est rageant, on doit être capable de tenir le résultat", a analysé le coach marseillais après la rencontre. Sur le deuxième but auxerrois, Steve Manadanda a été complètement délaissé par sa défense. L’OM devra rapidement corriger le tir.

Antoine Kombouaré à Rennes, 930

© REUTERS

De son côté, le PSG s’est un peu rassuré en décrochant un point sur la pelouse de Rennes (1-1). Mais les Parisiens n’ont pas encore totalement convaincu. Toutes les recrues du mercato (Gameiro, Matuidi, Ménez, Bisevac) devront faire beaucoup mieux dans les semaines à venir. Antoine Kombouaré compte aussi beaucoup sur Javier Pastore, la recrue de luxe du PSG, qui devrait jouer son premier match avant la fin du mois.

Le championnat est encore très long. Il est beaucoup trop tôt pour parler de crise chez les grosses écuries mais le mois d’août pourrait bien être meurtrier pour l’une de ces équipes. On se rappelle du départ catastrophique des Lyonnais la saison passée. Malgré de gros efforts, l’OL n’a jamais réussi à faire son retard au cours de la saison. Les favoris sont prévenus.