Les Experts champions du monde

  • A
  • A
Les Experts champions du monde
@ REUTERS
Partagez sur :

HANDBALL - La France a battu le Danemark (37-35) après prolongations.

Que de stress... Après deux périodes de prolongation très stressantes, la France est venue à bout des Danois (37-35). Mais que ce fut dur. Aucun répit, des retournements de situation, l'égalisation dans les dernières secondes,... La France a tremblé mais la France est toujours la meilleure. Dans les derniers instants de la partie, les anciens ont pris leurs responsabilités. Après un match moyen, Thierry Omeyer a sorti deux arrêts de grande classe. Jérôme Fernandez, lui, a réussi le dernier pénalty pour sceller définitivement la victoire française. A lire : Des Experts en or

Nouveau surnom. Des "Bronzés" aux "Experts", les handballeurs français ont connu de nombreux surnoms. Certains ont suggéré les "Invincibles" ou les "Insatiables". Avec ce nouveau titre, d'autres superlatifs sont envisageables. Les "Légendaires" ? Les "Immortels" ? Les "Indestructibles" ?

Avec la Suède et la Roumanie. Avec ce quatrième titre de champion du monde, la France égale le record de la Suède et la Roumanie. Cette victoire est certainement la plus belle puisque les Experts ont dû batailler jusqu'au bout.

Cap sur Londres. Avec cette victoire, les Bleus ont décroché leur billet pour les Jeux Olympiques de Londres en 2012. L'année prochaine, les Experts devront défendre leur titre olympique. Et les piliers de cette équipe, Jérôme Fernandez, Didier Dinart, Nikola Karabatic ou encore Bertrand Gille, ont déjà promis qu'ils seraient de la partie.

Trois Français sacrés. Juste avant la finale contre le Danemark, la Fédération internationale de handball a élu les meilleurs joueurs du tournoi. Trois joueurs tricolores figurent dans l’équipe type du Mondial. Thierry Omeyer, Bertrand Gille et Nikola Karabatic sont dans le sept majeur. Ce dernier a même été élu meilleur joueur du tournoi.

Karabatic au meilleur moment. Le meilleur joueur du monde a sorti son plus gros match le jour de la finale. Avec dix buts, le meneur des Bleus a su remettre ses coéquipiers sur de bons rails dans les moments délicats. Comme Zinédine Zidane en 1998, Nikola Karabatic a été décisif tout au lond de cette finale. A lire : Karabatic, ce héros

Nikola Karabatic en finale, 930

© REUTERS

Bertrand Gille récidive. La défense française a été très solide contre le Danemark. Aux côtés de Didier Dinart, Bertrand Gille a réussi encore un match extraordinaire. Dans son rôle de pivot, il a aussi inscrit six buts très importants.

Xavier Barachet au culot. Faire la place aux jeunes joueurs, c’est aussi la force de cette équipe de France. Tout au long de ces championnats du monde, Xavier Barachet n’a pas hésité à bousculer la hiérarchie des Experts pour être titulaire. En finale, Claude Onesta lui a renouvelé sa confiance. A seulement 22 ans, le jeune joueur de Chambéry a pris des tirs à plus neuf mètres. Avec 3 buts, il a été l’un des artisans de ce nouveau sacre.

Ce diable de Hansen. Mikkel Hansen a fait vaciller les Bleus. Meilleur buteur du Mondial, le Danois a marqué à neuf reprises. Si le Danemark n'a pas remporté la médaille d'or, lui n'aura rien à se reprocher. A chaque fois qu'il s'est approché du but de Thierry Omeyer, les Bleus ont tremblé.