Les enjeux de la 9e journée

  • A
  • A
Les enjeux de la 9e journée
Partagez sur :

Place à la Ligue 1! Les Bleus passant l'hiver au chaud suite à leurs deux victoires en éliminatoires de l'Euro 2012, la Ligue 1 reprend ses droits ce week-end avec la 9e journée. Le Stade Rennais, leader du championnat pour la première fois depuis 40 ans, se déplace à Lens, en grande difficulté. Lyon tentera également de briser l'invincibilité lilloise alors que Saint-Etienne défend à Nice sa place sur le podium.

Place à la Ligue 1! Les Bleus passant l'hiver au chaud suite à leurs deux victoires en éliminatoires de l'Euro 2012, la Ligue 1 reprend ses droits ce week-end avec la 9e journée. Le Stade Rennais, leader du championnat pour la première fois depuis 40 ans, se déplace à Lens, en grande difficulté. Lyon tentera également de briser l'invincibilité lilloise alors que Saint-Etienne défend à Nice sa place sur le podium. LES ENJEUX : Lens, une réaction face au leader ? Le Racing Club de Lens, auteur d'un début de saison très délicat, accueille dimanche le Stade Rennais, leader de la Ligue 1 avant cette 9e journée. Les Artésiens dans le doute ont montré un triste spectacle il y a quinze jours lors d'une lourde défaite face à Sochaux (3-0), marquée en plus par une dispute sur le terrain entre Demont et Kovacevic. Les discours de mobilisation de Gervais Martel doivent désormais être entendus. Sous peine de replonger vers une Ligue 2 vécue comme un traumatisme en 2008. Le public de Félix Bollaert pourra s'appuyer sur un chiffre: en 39 rencontres à domicile, Lens n'a perdu que 4 fois face à Rennes, affichant même 24 victoires. Mais les Bretons se déplacent cette fois dans la peau du leader, un véritable événement puisqu'il s'agit d'une première depuis 40 ans. Leader, Arles-Avignon en est bien loin. Avec Faruk Hadzibegic désormais à la barre, le promu ira samedi à la quête de son premier point à Brest, surprenant 5e du Championnat, pour une affiche qui se jouait en Ligue 2 la saison dernière. Les Bretons s'appuient sur une incroyable solidité défensive puisqu'ils n'ont pas pris de but depuis cinq rencontres. A noter également le déplacement du PSG à Toulouse, en perte de vitesse après une belle entame, et celui de Bordeaux à Auxerre avant que les Bourguignons ne retrouvent la semaine prochaine la Ligue des champions à Amsterdam. A suivre également samedi Caen-Monaco, Montpellier-Sochaux et Marseille-Nancy. Dimanche, quatre rencontres sont au programme, Lorient-Valenciennes, Lens-Rennes, Nice-Saint-Etienne et Lyon-Lille. L'AFFICHE : LYON-LILLE Confirmer le redressement. Voilà l'objectif des Lyonnais à l'heure d'accueillir le LOSC dimanche soir. Vainqueur de ses deux derniers matches (à Tel Aviv en Ligue des champions puis à Nancy lors de la 8e journée), l'OL aspire à enfin s'éloigner d'une zone rouge avec laquelle il flirte encore (17e). Pas le choix, il faudra pour cela briser l'invincibilité lilloise, seul club avec le leader rennais à ne pas avoir encore connu l'amer goût de la défaite. Avec Lisandro et Gourcuff double buteur avec les Bleus, Lyon devra gagner. Mais aussi convaincre. Une victoire face au solide bloc de Rudi Garcia serait le meilleur moyen de dissiper le doute et d'éloigner un peu l'épée de Damoclès placée au-dessus de la tête de Claude Puel. Mais les partenaires de Hazard, décevant en ce début de saison, et Gervinho, inquiété par des soucis judiciaires cette semaine, auront aussi à coeur de rassurer. Ce Lyon-Lille semble donc être pour beaucoup le match du rachat... LA PHRASE : "Ma blessure n'était pas musculaire, mais au tendon. Une blessure que j'attribue au travail effectué lors de la reprise, un travail que je n'avais jamais effectué dans ma vie jusqu'ici." Cette semaine en conférence de presse, Lisandro Lopez revient sur son intersaison délicate et sur une blessure qu'il incrimine au travail intensif réalisé par le staff lyonnais. "C'est peut-être au staff médical, que je respecte, de s'expliquer" confie même l'attaquant lyonnais, présent face à Lille dimanche et à la recherche de sa meilleure forme. LA STAT : 1. Comme le nombre de victoire sur les quinze derniers matches de Ligue 1 disputés par Saint-Etienne un dimanche... Les Verts pourraient donc bien pâtir du report tardif de la rencontre les opposant à Nice. Un match décalé afin de garantir un dispositif de sécurité conséquent au stade du Ray. Les Verts tenteront d'en finir avec leurs difficultés dominicales pour essayer de reprendre le fauteuil de leader et confirmer une entame qui ravive la ferveur verte.