Les enjeux de la 8e journée

  • A
  • A
Les enjeux de la 8e journée
Partagez sur :

Le choc de cette huitième journée concerne le leader Saint-Etienne qui accueille l'Olympique de Marseille samedi soir. Mais l'attention pourrait aussi se porter deux heures auparavant sur le stade Marcel-Picot de Nancy où Lyon doit impérativement se relancer. Caen visera le podium à Valenciennes alors que le PSG tentera de confirmer son imperméabilité face à Nice.

Le choc de cette huitième journée concerne le leader Saint-Etienne qui accueille l'Olympique de Marseille samedi soir. Mais l'attention pourrait aussi se porter deux heures auparavant sur le stade Marcel-Picot de Nancy où Lyon doit impérativement se relancer. Caen visera le podium à Valenciennes alors que le PSG tentera de confirmer son imperméabilité face à Nice. LES ENJEUX : Lyon, Claude Puel n'a plus le choix L'OL se présente à Marcel-Picot en tant que relégable... Une situation tendue, renforcée par l'impact de la défaite lors du derby face à Saint-Etienne le week-end dernier (0-1). Jean-Michel Aulas a prévenu: Lyon doit gagner à Nancy, délivrant un message clair à Claude Puel. Les statistiques sont pourtant frappantes. Avec seulement 4 buts inscrits en 7 journées, l'OL affiche ses pires résultats en attaque depuis 19 ans et une saison 1991-1992 terminée à la seizième place. Pour se rassurer, l'OL pourra compter sur le retour de Cris et les difficultés nancéiennes à domicile. Les Lorrains affichent en effet un triste bilan sur leur nouvelle pelouse synthétique : trois rencontres, trois défaites en Ligue 1. Autre match à tension entre Auxerre, 17e, et la lanterne rouge Arles-Avignon. Le promu, toujours à la recherche de son premier point, a annoncé vendredi l'arrivée de Faruk Hadzibegic sur le banc. En haut du tableau, le leader stéphanois accueille Marseille alors que Rennes affronte Toulouse pour un match au sommet entre le deuxième et le troisième du classement. Le Paris Saint-Germain accueille Nice avec la possibilité de monter sur le podium, Lille reçoit Montpellier pour tenter de rester invaincu et Monaco affronte Brest. Sochaux-Lens, Bordeaux-Lorient et Valenciennes-Caen sont également au programme de cette huitième journée. L'AFFICHE : SAINT-ETIENNE-MARSEILLE Plus que jamais, le Chaudron portera bien son nom samedi soir. Après avoir enfin battu le voisin lyonnais pour la première fois depuis 1994, les Verts s'apprêtent en effet à accueillir en position de leader le champion de France en titre, Marseille. Un nouveau test pour des Stéphanois, leaders de Ligue 1 après trois saisons difficiles. L'OM se doit d'oublier sa déconvenue à Stamford Bridge mardi (2-0) où Chelsea l'a copieusement dominé. Didier Deschamps pourra compter sur un effectif au quasi complet pour tenter de couper l'élan vert et relancer les Marseillais vers les places européennes. Mais Dimitri Payet, l'homme en forme de la Ligue 1 et appelé cette semaine en équipe de France par Laurent Blanc, aspire à poursuivre son bel automne... LA PHRASE : "Il faut refuser la défaite, être ambitieux dans le jeu. Le danger ? Se prendre pour ce que l'on n'est pas..." Grégory Tafforeau, défenseur de Caen sur le site du club L'ancien Lillois savoure le début de saison des Normands mais se refuse à se voir trop beau. Caen se déplace à Valenciennes samedi et pourrait, en cas de succès, retrouver le podium. Un parcours étonnant pour un club peu épargné par les blessures et dans l'impossibilité d'afficher la même équipe un week-end sur l'autre. Cette fois, ce sont Seube et Leca qui manqueront à l'appel alors que Mollo et Heurtaux sont également diminués. LA STAT : 506 Comme le nombre de minutes sans prendre de but pour le PSG toutes compétitions confondues. Le replacement d'Armand puis le retour de Camara ont stabilisé la défense parisienne et offrent d'avantage de solution à Antoine Kombouaré. La réception de Nice pourrait être l'occasion de grimper sur le podium. En s'appuyant sur un Nenê en grande forme et auteur d'un but par match depuis 6 rencontres, Paris aspire à confirmer son caractère hermétique.