Les enjeux de la 7e journée

  • A
  • A
Les enjeux de la 7e journée
Partagez sur :

La Ligue 1 offre en ce milieu de semaine son 7e épisode de la saison 2011-12. La pression est plus que jamais sur les épaules de l'OM, dernier du classement à l'heure de recevoir Evian. Nancy tentera également de dérocher un premier succès contre Valenciennes alors que la rencontre Bordeaux-Lille lancera les hostilités, vingt-quatre heures avant qu'une ambitieuse équipe de Nice ne tente de repartir du Parc des Princes avec les trois points.

La Ligue 1 offre en ce milieu de semaine son 7e épisode de la saison 2011-12. La pression est plus que jamais sur les épaules de l'OM, dernier du classement à l'heure de recevoir Evian. Nancy tentera également de dérocher un premier succès contre Valenciennes alors que la rencontre Bordeaux-Lille lancera les hostilités, vingt-quatre heures avant qu'une ambitieuse équipe de Nice ne tente de repartir du Parc des Princes avec les trois points. LA STAT: 2213 2213 jours plus tard, soit un peu plus de 6 ans, l'Olympique de Marseille a retrouvé dimanche la 20e et dernière position du classement de la Ligue 1 après sa défaite concédée à Gerland contre Lyon (2-0). Il fallait remonter au 27 août 2005 pour retrouver le club phocéen dans pareille situation. Après un match nul concédé à domicile contre Ajaccio (1-1) lors la 5e levée du championnat 2005-06, l'OM ne comptait que 2 points au compteur et coiffait un bonnet d'âne abandonné dès la journée suivante. Motif d'espoir pour les troupes de Didier Deschamps, celles alors entraînées par Jean Fernandez franchiront la ligne d'arrivée en 5e position. LES ENJEUX: Enfin passer la première Il est des mécaniques capricieuses, celles qui refusent de démarrer quand la concurrence a déjà eu le temps de faire chauffer le moteur. Une situation d'autant plus fâcheuse lorsqu'il s'agit d'une grosse cylindrée censée aller plus vite que les autres, à l'image de l'OM, lanterne rouge à l'aube de cette 7e journée et de la réception d'Evian. "Tout est possible, maintenant si vous comptez bien il y a trente-deux journées, donc 96 points. La priorité, c'est Evian, pour prendre des points, assurait Didier Deschamps sur OMtv. Parce qu'avoir trois points en six journées c'est largement insuffisant. Il faut regrouper nos forces, avoir du caractère et de la personnalité." Face au promu haut-savoyard, l'occasion semble idéale pour permettre à Lucho et consorts d'enfin mettre le contact. Autre équipe incapable de s'imposer, Nancy, qui a pris "un point inespéré" à Rennes ce week-end dixit Jean Fernandez, pourrait également profiter de la venue d'une autre équipe mal en point, Valenciennes (18e), pour finalement décoller. L'AFFICHE: Bordeaux - Lille Duel de champions à Chaban-Delmas. Bordeaux, meilleure équipe de France en 2009, accueille l'actuel détenteur de la couronne hexagonale, Lille. Une belle affiche sur le papier, mois glamour dans les faits en raison des difficultés rencontrées par les Girondins en ce début de saison. Vainqueur d'un seul match lors des six premières journées de Ligue 1, le club au scapulaire a connu de nouveaux déboires le week-end dernier, renversé à Toulouse (3-2) après avoir mené deux buts à rien. "Paradoxalement, je pense que nous sommes sur la bonne voie, estimait après coup Francis Gillot dans Sud Ouest. Toute la saison va être compliquée, mais en jouant comme ce soir, on sait que l'on gagnera des matches." La victoire semble incertaine en ouverture de cette 7e levée alors que le Losc, frustré par deux matches nuls de rang après avoir mené au score, pourrait bien passer ses nerfs sur les partenaires de Jaroslav Plasil. Reste que les Dogues n'ont plus gagné à Bordeaux depuis 2007, enregistrant trois nuls et une défaite lors de leurs quatre derniers déplacement sur les bords de la Garonne... LA PHRASE: "On va à Paris pour gagner" (Emerse Faé, Nice) La prise de confiance est immédiate à Nice. Vainqueurs de leur premier match de la saison, samedi contre Ajaccio (3-0), les Aiglons se sentiraient presque pousser des ailes, eux qui ont profité de leur succès contre la formation corse pour quitter la zone rouge. Attendu mercredi au Parc des Princes, le Gym se voit déjà créer la sensation dans la capitale, à en croire Emerse Faé. "On va là-bas pour gagner, a annoncé l'Ivoirien en conférence de presse. Il n'y a pas d'équipe qui nous fasse peur. Au contraire, je trouve ça bien pour la Ligue 1 que des clubs français achètent des joueurs huppés. Mais ils ont deux jambes, deux bras comme nous. Nous aussi, nous avons des internationaux. Et nous ne comptons pas les laisser jouer. Ça va être difficile mais on y croit."