Les enjeux de la 32e journée

  • A
  • A
Les enjeux de la 32e journée
Partagez sur :

Avec huit matches programmés dimanche et deux mercredi, la 32e journée de Ligue 1 voit son organisation chamboulée par la finale de la Coupe de la Ligue. Toujours est-il que le suspense reste entier alors que cette nouvelle levée permettra de poursuivre l'explication aussi bien pour le maintien que pour le titre. Aux antipodes, Lens tentera de continuer à espérer alors que son voisin lillois aura pour mission de se redonner un peu d'air au sommet du classement.

Avec huit matches programmés dimanche et deux mercredi, la 32e journée de Ligue 1 voit son organisation chamboulée par la finale de la Coupe de la Ligue. Toujours est-il que le suspense reste entier alors que cette nouvelle levée permettra de poursuivre l'explication aussi bien pour le maintien que pour le titre. Aux antipodes, Lens tentera de continuer à espérer alors que son voisin lillois aura pour mission de se redonner un peu d'air au sommet du classement. Les enjeux: La peur du vide Dans la course au maintien, le moindre point vaut cher alors que les vingt pensionnaires de Ligue 1 sont entrés dans la dernière ligne droite de la saison. Si Arles-Avignon est d'ores et déjà condamné mathématiquement à évoluer à l'échelon inférieur la saison prochaine, tout reste à faire pour près d'une dizaine d'équipes puisque de Caen, 18e, à Bordeaux, 10e, neuf équipes se tiennent en six points, Lens, 19e, pointant à six longueurs du club normand. Dans ces conditions, le déplacement des Sang et Or à Auxerre apparait comme le match de la dernière chance pour des Artésiens qui ont déjà un pied en Ligue 2. Une autre rencontre, mettant aux prises Caen, 18e, à Toulouse, 14e, revêt également des allures de match de la peur. De son côté, Nancy, 16e, tentera de profiter de son voyage chez la lanterne rouge pour glaner de précieux points dans l'optique du maintien alors que Monaco, premier non-relégable, aura fort à faire pour se remettre sur les bons rails, les joueurs de la Principauté recevant Rennes à Louis-II. Brest, détenteur de la 11e place, tentera d'enchaîner un troisième match sans défaite à l'occasion de la venue du PSG à Francis-Le Blé. En haut de tableau, la finale de la Coupe de la Ligue bouleverse quelque peu le calendrier. En attendant la rencontre entre Marseille et Nice, programmé mercredi à l'instar de Lyon-Montpellier, Lille tentera de reprendre provisoirement quatre longueurs d'avance sur le club phocéen alors que le PSG et Rennes auront pour dessein de griller la politesse aux Gones. L'affiche: Lorient-Lille Comme un mauvais souvenir pour le Losc... Battus au Moustoir (2-1) lors de la dernière journée de l'exercice 2009-2010, les Dogues avaient vu le tour préliminaire de Ligue des champions leur filer sous le nez le 15 mai dernier. Les Lillois n'ont pas oublié cette déconvenue et entendent remettre la machine en route après une défaite à Monaco (1-0) et un nul contre Bordeaux (1-1). Rassuré par sa qualification pour la finale de la Coupe de France obtenue mardi à Nice (2-0), le club nordiste souhaite désormais confirmer. "On le voit en 2011, c'est l'OM qui court le plus vite, qui avance le plus. Nous, on essaie de faire au mieux, mais pour l'instant on est toujours en tête. C'est ce qui compte. Notre objectif de finir sur le podium est toujours d'actualité. Espérons que l'on soit capable à Lorient de faire un résultat", a confié Rudi Garcia après son déplacement victorieux dans la baie des Anges. Une victoire face aux Merlus, à l'instar d'un match aller spectaculaire (6-3), et Lille pourrait continuer à rêver d'un titre qui lui échappe depuis 1954. La phrase: "Gourcuff est beaucoup mieux", de Claude Puel Recruté pour la coquette somme de 22 millions d'euros l'été dernier, Yoann Gourcuff réalise une première saison pour le moins discrète à Lyon où l'international français a inscrit 2 buts et délivré 5 passes décisives. Claude Puel, son entraîneur au sein du club rhodanien, estime pourtant que le Breton est sur la bonne voie. "Je le trouve bien, en particulier avec ses coéquipiers. Ça n'a pas toujours été le cas, car c'est un garçon beaucoup porté sur la réserve. Maintenant, depuis quelques semaines, je le trouve beaucoup mieux, et il faut que ça se traduise sur le terrain", a confié le technicien sur le site officiel de l'OL. La stat: 19 Comme le nombre d'années depuis lequel un attaquant n'avait pas réussi à inscrire 21 buts en 31 journées. Buteur face à Bordeaux dimanche dernier (1-1), Moussa Sow affiche des temps de passage qui n'avaient plus été vus en Ligue 1 depuis la saison 1991-1992. L'attaquant sénégalais du Losc tentera de conforter son statut de meilleur buteur du championnat, dimanche à Lorient.