Les confidences de Zidane

  • A
  • A
Les confidences de Zidane
Zinédine Zidane va collaborer avec Jose Mourinho, l'entraîneur du Real Madrid.@ REUTERS
Partagez sur :

EXCLU - L’ex-numéro 10 parle notamment des Bleus, du Real, de son fils et de l'OM à Europe 1.

Zinédine Zidane ne sera bientôt plus simple conseiller du président du Real Madrid Florentino Perez. Le champion du monde 98 a en effet annoncé à Europe 1, dans le cadre d’un entretien exclusif réalisé en marge de l’Orange football challenge au Stade Vélodrome, à Marseille, qu’il allait apporter son aide à l’entraîneur du Real Madrid, Jose Mourinho.

"Je vais plus travailler avec lui ", confie Zinédine Zidane. "Ça m’arrange parce que je voulais rentrer un peu plus dans ce qui est la structure du club."

Ecoutez Zinédine Zidane :

Les modalités de la future collaboration entre "Zizou" et le technicien restent à définir, "dans les semaines à venir", selon le principal intéressé. Mais l’ancien meneur de jeu des Bleus devrait s’occuper de faire le "lien entre Fiorentino (Perez) et l’équipe première". En revanche, Zinédine Zidane a également confié qu’il ne prendrait pas place sur le banc des "merengue" les soirs de match.

Confiance en Laurent Blanc

Zinédine Zidane ne tient pas à s’attarder sur le fiasco des Bleus lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud. "Ça n’a pas marché, point", répond-il laconique, avant de valider les choix de la Fédération française d football. "La Fédé a pris des décisions, c’est ce qu’il fallait faire pour changer, ramener une autre dynamique. L’équipe de France est sur le bon chemin. On espère tous que ça se passe mieux."

L’ancien Bleu n’oublie pas d’apporter sa confiance à son ancien coéquipier en équipe de France Laurent Blanc. "Avec son expérience, avec son vécu, il apporte quelque chose supplémentaire. Et les joueurs sont à l’écoute, surtout. C’est le plus important les joueurs ont envie d’apprendre, de repartir sur quelque chose de positif. Il faut laisser le temps à cette équipe de se construire. Elle est jeune, elle a du talent. On va voir. Ce qu’on espère tous, c’est qu’elle renoue très vite avec les victoires, comme elle est en train de le faire, mais sur du long terme.

"Enzo a un nom compliqué"

Zinédine Zidane revient aussi sur la situation de son fils Enzo, que la France et l’Espagne s’arrache déjà, alors qu’il n’a que quinze ans. "Je n’ai aucune décision à prendre. Pour le moment il est au Real Madrid. Le jour où il sera sélectionné, appelé, on avisera", répond Zinédine Zidane. "L’important, c’est qu’il prenne du plaisir et qu’on parle un petite peu moins de lui. Le fait d’en parler c’est toujours embêtant, parce que j’aimerais qu’il vive comme un garçon de 15 ans comme les autres et qu’on en parle un peu moins de lui. Il a un nom qui est un petit peu compliqué. J’espère que ça ne va pas le freiner dans son évolution."

Marseillais de naissance et de cœur, Zinédine Zidane suit de près les résultats de l’Olympique de Marseille. "Je les vois très compétitif, comme l’année dernière, même si le début de saison est un peu difficile", veut croire l’ancien joueur. "C’est une équipe homogène, championne de France, qui a un titre à défendre. Et c’est peut-être la difficulté, de confirmer cette année. Mais pour le moment, ils sont dans les temps."

Ecoutez l’intégralité de l’interview dimanche soir sur Europe 1 dans l'émission Europe 1 Foot, à partir de 20 heures.