Les chances des Bleus à Daegu

  • A
  • A
Les chances des Bleus à Daegu
Partagez sur :

Si l'ombre de Christophe Lemaitre chapeaute l'équipe de France toute entière, le recordman de France du 100 et du 200 m ne représente pas pour autant la meilleure chance de médaille côté tricolore. Renaud Lavillenie et Yohann Diniz, à la perche et sur 50 km marche, sont ainsi encore mieux placés. Mahiedine Mekhissi Benabbad et Bouabdellah Tahri, sur 3 000 m steeple, sont aussi de sérieux outsiders.

Si l'ombre de Christophe Lemaitre chapeaute l'équipe de France toute entière, le recordman de France du 100 et du 200 m ne représente pas pour autant la meilleure chance de médaille côté tricolore. Renaud Lavillenie et Yohann Diniz, à la perche et sur 50 km marche, sont ainsi encore mieux placés. Mahiedine Mekhissi Benabbad et Bouabdellah Tahri, sur 3 000 m steeple, sont aussi de sérieux outsiders. COURSES D'un extrême à l'autre, ils représentent les meilleures chances de médailles françaises. Du plus rapide au plus lent. Christophe Lemaitre et Yohann Diniz ne visent pas tout à fait le même objectif, mais ont chacun des ambitions élevées, à leur niveau. Si une breloque sur 100 m paraît tout de même assez difficile à obtenir sur la distance reine, la médaille semble plus envisageable sur le demi-tour de piste. "C'est évident que j'ai plus de chances sur 200 m, donc je vais jouer ma carte à fond", clame ainsi l'Annécien, tout en précisant que son but est de "terminer parmi les cinq premiers sur 100 et 200 m". 7e de la hiérarchie provisoire du 200 m des Mondiaux, le triple champion d'Europe en titre paraît plus proche du 3e sur 200 m (Dix, en 20"02) que sur 100 m (9"88, mais pour Bolt). Quant à Diniz, il aborde le 50 km marche parmi les favoris pour le titre. Pour le reste, il ne faudra pas attendre grand-chose de Véronique Mang et Myriam Soumaré, qui n'ont arraché leurs minima qu'à Albi, ainsi que de Dimitri Bascou sur 110 m haies. Mahiedine Mekhissi Benabbad et Bouabdellah Tahri peuvent tirer leur épingle du jeu sur 3 000 m steeple, tandis que le relais 4x100 m masculin risque de pâtir du forfait de Martial Mbandjock. SAUTS Avec Lemaitre et Diniz, ils formaient le "Big Four" de l'athlétisme français. Teddy Tamgho forfait, le triple sauteur laisse Renaud Lavillenie seul pour compléter le désormais "Big Three". Détenteur de la meilleure performance mondiale de l'année à 5,90 m (sans compter le saut à 5,91 m du Polonais Piotr Wojciechowski, non homologué), le champion d'Europe fait clairement figure de favori, notamment face à un Steven Hooker en manque de compétition: l'Australien n'a sauté que deux fois cette saison, 5,45 m à Monaco et 5,60 m à Leverkusen. Romain Mesnil et Jérôme Clavier peuvent aussi en profiter pour viser une médaille. Au triple saut, la relève de Tamgho devra être assurée par Benjamin Compaoré, encore loin de détenir le même standing. Mélanie Melfort à la hauteur et Eloyse Lesueur à la longueur, nanties de meilleures marques respectives à 1,95 m et 6,78 m cette saison, devraient viser le top 10. Sans plus, à moins que... Repêché de dernière minute à la longueur, Salim Sdiri sera normalement un peu juste. LANCERS ET EPREUVES COMBINEES Les lancers demeurent le parent pauvre de l'athlétisme français. Très pauvre, même. La preuve ? La seule représentante française, hommes et femmes confondus, sur les quatre lancers à Daegu (marteau, disque, javelot, poids) sera Stéphanie Falzon au marteau. Et encore, la Bordelaise n'est que la 19e meilleure lanceuse de l'année. Maigre... Alors pour les lancers - accolés à d'autres disciplines - il faudra se tourner du côté du décathlon et de l'heptathlon. Si Romain Barras est loin d'être favori pour décrocher une médaille, il reste tout de même le champion d'Europe en titre. Ses 8 117 points réalisés à Albi lui ont permis de conquérir le titre national, mais restent relativement éloignés de ses 8 453 points de Barcelone. Un total qui lui permettrait, au vu des performances de cette année, de conquérir la médaille de bronze... Les espoirs sont plus élevés pour Antoinette Nana Djimou, 6e mondiale au bilan de l'heptathlon avec 6 409 points. Son record de saison et de carrière, qu'il faudra quand même surpasser pour espérer un podium.