Les Celtics sur leur lancée

  • A
  • A
Les Celtics sur leur lancée
Partagez sur :

NBA - Troisième victoire en trois matches pour les Celtics, vendredi, face aux Bulls (118-90).

Nouvelle démonstration de force pour les champions 2008. Profitant de la visite des Bulls, Boston a en effet à nouveau frappé les esprits en étrillant Chicago 118-90. Joakim Noah (16 points-10 rebonds) a eu beau se démener, le collectif des Celtics était bien trop efficace pour la franchise de l'Illinois. Moins de réussite en revanche pour les Lakers, défaits chez les Mavs 94-80.Un choc au sommet pleinement maîtrisé à Cleveland lors du match d'ouverture, une rouste délivrée à des Bobcats humiliés 92-59 le lendemain et, ce vendredi, une leçon donnée aux Bulls 118-90 après avoir fait la différence avant la pause, c'est peu dire que les Celtics connaissent un début de saison pleinement réussi. Alors qu'ils avaient poussé Boston à un septième match décisif au premier tour des playoffs, le printemps dernier, les Bulls n'ont ainsi jamais pu, cette fois, soutenir la comparaison avec les troupes de Doc Rivers.Absent lors des 25 derniers matches de la saison régulière et tout au long des playoffs, Kevin Garnett pouvait bien savourer la prestation collective offerte par les champions 2008. "C'était magnifique à voir" expliquait-t-il ainsi à propos de la démonstration offerte par Ray Allen à la fin du deuxième quart, avec neuf points inscrits en cinq minutes, puis par Paul Pierce au retour des vestiaires, la figure emblématique de la franchise inscrivant 20 de ses 22 points au cours du troisième acte. "Regarder ces deux-là évoluer à un tel niveau et les voir creuser l'écart comme ils l'ont fait était génial. Ils ont rendu le match facile." poursuivait l'ancien Wolve à l'issue de la rencontre.Joakim Noah bien seulAvec 16 points en 25 minutes, KG n'a d'ailleurs pas manqué d'apporter sa contribution à l'oeuvre collective. Mais les membres historiques du Big Three de la franchise du Massachusetts n'ont pas été les seuls à briller, Eddy House sortant ainsi notamment du banc pour signer 22 points à 9 sur 13 en 22 minutes et Rajon Rondo la jouant particulièrement collective pour l'occasion, avec certes seulement 2 points à 1 sur 2 aux tirs, mais également 16 passes et 8 rebonds à son compteur. Finalement, il n'y a bien eu que le dernier arrivé, Rashard Wallace, pour apparaître en dedans avec seulement 7 points à 2 sur 9 aux tirs.Pas de quoi permettre aux visiteurs d'espérer rivaliser, les Celtics affichant ainsi au final un très réussi 58% d'adresse aux tirs alors que les Bulls étaient bloqués à 41%. Avec un terrible 2 sur 14 aux tirs pour 8 points et 2 rebonds, John Salmons n'a d'ailleurs guère montré l'exemple. Derrick Rose et Kirk Hinrich, eux discrets avec 10 points chacun, il n'y a finalement eu que Joakim Noah pour se mettre au niveau en compilant 16 points à 7 sur 10 aux tirs, 10 rebonds et 4 passes en 28 minutes. Des efforts toutefois bien vains...