Les Cavs au bord du gouffre

  • A
  • A
Les Cavs au bord du gouffre
Partagez sur :

Rien ne va plus pour les Cavaliers. Malgré les 44 points de LeBron James, la meilleure franchise de la saison régulière est dos au mur après sa défaite contre le Orlando Magic (116-114, a.p.), cette nuit à l'Amway Arena, lors du match 4 de la finale de conférence Est. Cleveland est désormais mené 3-1 dans la série.

Rien ne va plus pour les Cavaliers. Malgré les 44 points de LeBron James, la meilleure franchise de la saison régulière est dos au mur après sa défaite contre le Orlando Magic (116-114, a.p.), cette nuit à l'Amway Arena, lors du match 4 de la finale de conférence Est. Cleveland est désormais mené 3-1 dans la série.LeBron James doit l'avoir mauvaise. A chaque fois que la star des Cavaliers a enquillé 40 points ou plus dans ces playoffs NBA, Cleveland a perdu. Belote, rebelote et dix de der cette nuit, sur le parquet de l'Amway Arena, où le MVP de la saison régulière, auteur de 44 points, 12 rebonds et 7 passes, n'a pas pu empêcher la défaite des siens contre le Magic (116-114, a.p.). Résultat: après quatre matches disputés dans cette finale de la conférence Est, les Cavs sont dans un sale pétrin (1-3), contraints de gagner les trois prochaines rencontres pour se hisser en Finales NBA. Ce que tout le monde leur prédisant il y a peu et qui devient, après ce revers, plus que compromis.Car vu l'intensité avec laquelle la franchise floridienne défend ses chances dans cette série, difficile de l'imaginer perdre trois fois de suite. Alors que les deux adversaires ne sont pas parvenus à se départager au bout de quatre quart-temps, "Superman" a endossé sa cape et sorti ses biscotos pour inscrire 10 des 16 points de son équipe en prolongation. Au total, sa feuille a donc été bien remplie: 27 points, 14 rebonds, 4 passes, 3 contres. Et un sourire jusqu'aux oreilles qui ne masquait pas un appétit intact: "Nous devons continuer à nous battre. Nous avons une belle opportunité devant nous mais on ne peut pas penser que les choses seront faciles".LeBron James loupe le shoot de la gagneSi Orlando s'impose jeudi soir dans l'Ohio, les débats seront clos. Les Cavs, qui viennent donc de perdre trois matches sur quatre alors qu'ils avaient tour à tour balayé les Detroit Pistons puis les Atlanta Hawks (4-0), n'ont jamais vécu une pareille série en saison régulière. Et si les Cavaliers étaient moins forts collectivement quand LeBron James, à 13/29 aux shoots, porte sur ses épaules toute la responsabilité des moments-clés ? A part Mo Williams (18 points, 5 rebonds), Delonte West (17 points, 7 passes, 5 rebonds) et Zydrunas Ilgauskas (12 points, 9 rebonds), peu de joueurs ont apporté un réel soutien au "King" à la marque. Le banc des visiteurs a d'ailleurs été transparent (14 points) alors que celui des Floridiens, bien emmené par le Français Mickael Pietrus (17 points, 3 rebonds, 2 passes) a pesé près du double (26 points).Reste que seul LeBron James himself pouvait prendre le shoot de la gagne, à 3,2 secondes du buzzer, alors que le score était de deux points an faveur du Magic (116-114). "Avec LeBron James sur le terrain, 3,2 secondes peuvent durer deux minutes", a soupiré le coach floridien. On a mis deux gars sur lui, il s'est saisi de la balle et atout de même pu prendre un tir raisonnable. Ce mec est incroyable." Sur ce coup-là, pas assez pour l'avoir mis. Il l'avait été lors du match 2, lorsqu'il avait crucifié Orlando d'un tir dantesque à la sirène (96-95). Preuve, s'il en fallait une autre que le score de cette série, que les Cavs ne sont pas du tout sereins. A eux de prouver le contraire dans deux jours.