Les Capitals en minuscule

  • A
  • A
Les Capitals en minuscule
Partagez sur :

Chaque semaine, retrouvez les faits marquants de l'actualité en NHL. Malgré leur changement d'entraîneur, les Washington Capitals sont dans le dur, les Pittsburgh Penguins leur ayant infligé une quatrième défaite de rang. Pour les Detroit Red Wings et les New York Rangers, portés par Marian Gaborik, les voyants sont au vert.

Chaque semaine, retrouvez les faits marquants de l'actualité en NHL. Malgré leur changement d'entraîneur, les Washington Capitals sont dans le dur, les Pittsburgh Penguins leur ayant infligé une quatrième défaite de rang. Pour les Detroit Red Wings et les New York Rangers, portés par Marian Gaborik, les voyants sont au vert. LE FLOP : Washington Capitals Changer d'entraîneur ne suffit pas toujours. Les Capitals, qui ont remplacé il y a quelques jours Bruce Boudreau par Dale Hunter, ne vont pas mieux. La preuve, ils ont été battus jeudi soir par les Penguins (1-2), subissant au passage leur quatrième défaite d'affilée, alors qu'ils avaient fait de Pittsburgh leur victime préférée ces dernières saisons (onze victoires lors de leurs treize derniers rendez-vous). Deuxième de la division Southeast, à cinq longueurs des Florida Panthers, Washington peine depuis plusieurs rencontres à trouver des solutions en attaque. "Je trouve qu'on joue bien défensivement, mais il faut qu'on arrive à convertir ça offensivement", explique sur NHL.com le centre Nicklas Backstrom. Avec seulement un point inscrit lors des trois dernières sorties des Caps, Alex Oveckhin illustre bien ces difficultés, lui qui n'a tiré qu'une seul fois au but face aux Pens... "On joue trop dans notre camp, regrette le nouveau coach de la franchise de D.C. Il faut qu'on ressorte le palet beaucoup plus vite." Un succès contre les Ottawa Senators, samedi soir, redonnerait un peu d'air à ses troupes. LE TOP : Detroit Red Wings Detroit retrouve ses ailes. Grâce à leur victoire face au Tampa Bay Lightning (4-2), la sixième consécutive, les Red Wings sont revenus à hauteur des Chicago Blackhawks en tête de la division Central avec 31 points. A l'origine de ce sursaut, Pavel Datsyuk est sur un nuage depuis quelques matches avec huit points glanés (trois buts, cinq assistances) lors de ses cinq dernières sorties. Reste à la franchise du Michigan à enfin gagner en régularité. "Quand on sort des schémas de jeu, on est en difficulté, reconnaît le gardien Jimmy Howard. Mais quand on reste dedans, on devient une équipe très dominante." LE BEST OF DE LA SEMAINE LE JOUEUR : Marian Gaborik (New York Rangers) Si les Rangers ont le vent en poupe, en témoigne leur quatrième succès d'affilée conquis la nuit dernière face à des Hurricanes en plein doute (5-3), ils le doivent notamment à Marian Gaborik. L'ailier droit, auteur d'un but et une assistance contre Carolina, a inscrit cinq points lors des quatre derniers matches de New York, trouvant trois fois le chemin des filets adverses. Treizième meilleur buteur de la NHL avec douze réalisations au compteur, l'international slovaque monte en puissance à l'image de son équipe, désormais deuxième de la division Atlantic derrière les Pittsburgh Penguins. LE TOP 10 DE LA SEMAINE