Les Bulls se rapprochent

  • A
  • A
Les Bulls se rapprochent
Partagez sur :

Soirée faste pour les Bulls. Pour son troisième succès consécutif, Chicago a en effet ramené un tranquille succès de sa visite à Charlotte, l'emportant 84-101 grâce à un final réussi. Et la soirée a été d'autant plus profitable pour la franchise de l'Illinois que les Celtics se sont fait piéger par les Celtics. Seule ombre au tableau, la blessure de Carlos Boozer...

Soirée faste pour les Bulls. Pour son troisième succès consécutif, Chicago a en effet ramené un tranquille succès de sa visite à Charlotte, l'emportant 84-101 grâce à un final réussi. Et la soirée a été d'autant plus profitable pour la franchise de l'Illinois que les Celtics se sont fait piéger par les Clippers. Seule ombre au tableau, la blessure de Carlos Boozer... Débarrassés de la concurrence du Heat, Miami ayant lâché prise après ses cinq défaites consécutives, Boston et Chicago attaquent la dernière ligne droite au coude à coude. A vingt matches de la fin, les Celtics ne possèdent en effet plus qu'une victoire d'avance sur leurs rivaux de l'Illinois ! Deux jours après une victoire décrochée sur le fil face aux Hornets, les Bulls ont ainsi confirmé leur grande forme en enchaînant un quatrième succès de rang à l'occasion de leur déplacement à Charlotte. Et forts d'un dernier quart à sens unique, les hommes de Tom Thibodeau ont mis les formes en s'imposant 84-101. Pour autant, le discours restait mesuré à l'issue de la rencontre. La faute à la blessure de Carlos Boozer, victime d'une entorse à la cheville gauche après une faute flagrante de Kwame Brown à cinq minutes de la fin et alors que le sort de la rencontre était déjà joué. Parti pour un layup tranquille, l'ancien Jazz s'est en effet fait sécher par l'ancien numéro un de la draft, qui, à l'instar d'un Erick Dampier poussant Tony Parker dans le dos la semaine dernière, l'a violemment repoussé des deux mains. Si les premiers examens n'ont rien révélé, Boozer avait néanmoins bien du mal à poser le pied par terre à l'heure de regagner le bus. De quoi nourrir quelques inquiétudes dans les rangs des Bulls... Double-double pour Noah «Carlos est un joueur très important pour nous. Il nous apporte beaucoup et son absence serait très préjudiciable.» prévenait d'ailleurs Joakim Noah. Chicago en sait quelque chose, Boozer ayant en effet débuté la saison à l'infirmerie en raison d'une main droite cassée. Face aux Bobcats, gêné par les fautes, le massif intérieur n'a certes pas affolé les compteurs, se contentant de 10 points et 7 rebonds. La marque a ainsi été essentiellement alimentée par ses coéquipiers des lignes arrières, Derrick Rose et Kyle Korver signant chacun 20 points, l'ancien Sixer en seulement 17 minutes. Dans leur sillage, si Taj Gibson a également rendu 14 points à 6 sur 7, la mention du jour revient à Joakim Noah, auteur d'un nouveau double-double avec 12 points à 6 sur 10 et 13 rebonds. Et il n'en fallait pas plus, la défense faisant le reste en alignant un huitième match consécutif à moins de 90 points encaissés. Gerald Henderson a bien inscrit 20 points, lui aussi, mais derrière, Kwame Brown et Boris Diaw n'ont pas fait mieux que 11 et 10 points, les Bobcats calant notamment dans la dernière ligne droite avec seulement 15 points inscrits dans le quatrième quart. De quoi donc permettre à Chicago de se rapprocher du fauteuil de leader de la Conférence Est. Boston a eu beau s'essayer à une remontée fantastique, les Celtics en ont en effet été quittes pour une défaite qui fait tâche. Alors que les Bulls se montrent de plus en plus menaçants dans la course à la première place, les Celtics ont en effet été dominés par les Clippers 103-108. Menés de 23 points peu après la pause (65-42), les hommes en vert ont pourtant recollé à longueurs à l'entame des cinq dernières minutes grâce à un 15-2 au début du quatrième quart, mais ce sont bien les Californiens qui ont eu le dernier mot. Notamment grâce à Mo Williams et DeAndre Jordan, respectivement 28 points et 21 points-9 rebonds. A Boston, c'est Ray Allen qui a été le plus prolifique avec 23 points, Nenad Krstic et Paul Pierce suivant avec 20 et 19 unités à leur compteur.