Les Bulls rechutent

  • A
  • A
Les Bulls rechutent
@ Reuters
Partagez sur :

NBA - Chicago s'est incliné sur son parquet face à Phoenix (105-111).

NBA - Chicago s'est incliné sur son parquet face à Phoenix (105-111). Le match de la nuit: Chicago-Phoenix 105-111 Cette fois, l'engagement y était. Mais, après avoir corrigé le tir contre New Jersey (106-83) puis Detroit (110-103) après son non-match contre Miami (74-103), Chicago a de nouveau chuté dans sa salle, mardi, face à Phoenix (105-111). Au lendemain de la victoire arrachée par Toronto à Charlotte, cette défaite vient plomber un peu plus les ambitions des Bulls, toujours neuvième de la conférence Est, à une victoire certes des Raptors mais avec déjà deux matches de plus au compteur que leurs voisins canadiens. Avec plus que huit rendez-vous au programme de sa saison régulière, la franchise de l'Illinois voit les play-offs s'éloigner à petits pas. Joakim Noah, auteur d'un nouveau double-double (12 points-10 rebonds), Derrick Rose, parfait à la mène avec 23 points et 10 passes décisives à son compteur, ou encore Ronald Murray, sorti du banc pour inscrire 23 points, n'ont pourtant pas démérité. Mais les Bulls se sont brûlé les ailes face aux Suns, toujours guidés par un Steve Nash resplendissant malgré ses 36 printemps. Le double MVP (2005 et 2006) ne s'est pas contenté d'inscrire 22 points et d'offrir 10 passes décisives à ses coéquipiers mais a mis Phoenix sur orbite en mettant Channing Frey dans un fauteuil pour un tir primé ouvrant la voie du succès aux Suns à 41 secondes de la fin du match. "Quand on a besoin de lui, il est là pour nous", appréciait Alvin Gentry, le coach des Suns, satisfait de voir son équipe, désormais calée au quatrième rang de la conférence Ouest à la faveur de cette huitième victoire de rang, tourner à plein régime, en attestent les prestations d'Amare Stoudemire (21 points) et de Jason Richardson (27 points). A Chicago en revanche, c'est la soupe à la grimace. "C'est une défaite difficile à encaisser", avouait Noah. "C'est d'autant plus dur quand vous avez des chances de gagner en fin de match." Il reste huit matches aux Bulls pour essayer d'inverser la tendance. Les Français Une fois n'est pas coutume, en dépit des cinq matches à l'affiche ce mardi, les Français n'étaient pas légion sur les parquets de la Ligue. Il n'y avait même que Joakim Noah à officier et l'intérieur des Bulls s'en est donc tiré en vain avec un double-double, en compilant 12 points à 5 sur 9 aux tirs, 10 rebonds et 2 passes en 27 minutes. Ils seront bien plus nombreux à être de sortie la nuit prochaine avec notamment Nicolas Batum et Boris Diaw qui reçoivent respectivement les Knicks et les Sixers ou Rodrigue Beaubois qui se déplacera à Memphis. Le Top 5