Les Bulls rebondissent

  • A
  • A
Les Bulls rebondissent
Partagez sur :

Soirée faste pour Chicago. Le plus souvent à la peine depuis dix jours, les Bulls ont en effet frappé un grand coup face au Thunder, l'emportant 99-90 après avoir copieusement dominé sous les panneaux. Un succès qui doit beaucoup à Carlos Boozer, auteur de 29 points et 12 rebonds. Victoires également du Heat et des Knicks, respectivement face aux Wolves et chez les Bucks, pour leur cinquième succès consécutif.

Soirée faste pour Chicago. Le plus souvent à la peine depuis dix jours, les Bulls ont en effet frappé un grand coup face au Thunder, l'emportant 99-90 après avoir copieusement dominé sous les panneaux. Un succès qui doit beaucoup à Carlos Boozer, auteur de 29 points et 12 rebonds. Victoires également du Heat et des Knicks, respectivement face aux Wolves et chez les Bucks, pour leur cinquième succès consécutif. Le match de la nuit Les Bulls sont rassurés. Après plusieurs sorties difficiles, Chicago ayant notamment enchaîné deux lourds revers face au Magic ou aux Cetics et un succès étriqué face aux Rockets, les joueurs de Tom Thibodeau ont en effet signé une victoire éclatante sur le Thunder, cador attendu de la Conférence Ouest. Kevin Durant a pourtant fait honneur à son statut de meilleur marqueur de la Ligue avec 29 points et un parfait 14 sur 14 sur la ligne des lancers, mais le MVP des derniers Mondiaux en Turquie n'aura finalement fait que sauver les apparences. La faute à un troisième acte à sens unique, Chicago passant un 29-18 à ses hôtes pour attaquer la dernière ligne droite avec 16 points d'avance. Le sort du match était déjà scellé... Car si Joakim Noah a dû composer avec les fautes pour péniblement compiler 6 points et 12 rebonds avant d'être exclu après 21 minutes de présence et si Derrick Rose a semblé fané avec 11 points et surtout un piètre 3 sur 13 aux tirs, les autres vedettes de Chicago ont pleinement assuré. A l'image d'un Luol Deng auteur de 19 points, 8 rebonds et 4 passes et surtout d'un Carlos Boozer retrouvé. Pour son quatrième match depuis son retour de blessure (fracture de la main droite), l'ancien Jazz a en effet frappé fort avec ses 29 points à 13 sur 21 aux tirs et ses 12 rebonds. Après trois premières sorties à 5, 12 et 25 unités, l'intérieur des Bulls a ainsi confirmé sa montée en puissance et permis à Chicago d'afficher une solide domination sous les panneaux. L'attelage Noah-Boozer n'a en effet guère d'équivalent dans la Ligue et le Thunder en a fait les frais avec une bataille du rebond perdue 52 prises à 39 et 19 points encaissés sur des secondes chances. Scott Brooks, l'entraîneur d'Oklahoma City, le reconnaissait d'ailleurs sans peine à l'issue de la rencontre. "On s'était pourtant fixé comme objectif d'être présent au rebond et de les empêcher de dominer le rebond offensif, mais on n'a jamais trouvé la solution face aux différents problèmes qu'ils nous posaient. Ils ont vraiment une bonne équipe." pouvait-il constater. Et encore un peu plus depuis les débuts de Boozer, nouvelle arme offensive de choix pour Tom Thibodeau et ses hommes. Le coach des Bulls le confirmait aussi après coup: "Carlos doit jouer un rôle majeur. Il nous apporte beaucoup en attaque et représente une menace de premier plan pour l'adversaire. Ça doit nous permettre d'alterner jeux extérieur et intérieur." A confirmer notamment lors des prochains matches face aux Lakers de Pau Gasol ou aux Wolves de Kevin Love. Les Français Les Tricolores n'ont guère affolé les compteurs en ce lundi. Des trois Tricolores concernés par le programme de la nuit, aucun n'a en effet brillé. A l'image de Joakim Noah, certes auteur de 12 rebonds, mais sorti pour 6 fautes après seulement 21 minutes et 6 points à 3 sur 8, Ronny Turiaf et Mickael Pietrus ont fait de la figuration. A New York, le Martiniquais a ainsi dû se contenter de 12 minutes pour 4 points à 1 sur 2 aux tirs, 3 passes et un contre lors du succès décroché par les Knicks face aux Wolves 121-114. A Orlando, double peine pour le Guadeloupéen puisque le Magic en a été quitte pour une deuxième défaite de rang, les Floridiens rechutant face aux Hawks 74-80, et le Français a été transparent avec un fanny aux tirs (0 sur 3) et 3 rebonds en 14 minutes. La statistique Duel en haute altitude au Madison Square Garden. La confrontation entre les Knicks et les Wolves a en effet donné lieu à un combat d'intérieurs entre Amare Stoudemire et Kevin Love. Et si la nouvelle star de Minnesota en a profité pour conforter son nouveau statut de meilleur rebondeur de la Ligue avec ses 33 points et 15 rebonds, c'est l'ancien Sun qui a eu le dernier mot avec ses 34 points à 15 sur 23 aux tirs, Stoudemire enchaînant ainsi un cinquième match consécutif à plus de 30 points et méritant bien d'être élu joueur de la semaine dans la Conférence Est. Et New York d'en profiter pleinement puisque les Knicks ont enchaîné une cinquième victoire de rang, l'emportant 121-114 face aux Wolves pour ce qui constitue un dixième succès en 11 matches. Autre équipe en forme à l'Est, le Heat a également enchaîné une cinquième victoire à la suite, Miami s'étant en effet imposé 78-88 à Milwaukee avec notamment 25 points et 14 rebonds de Dwyane Wade, nouveau record en carrière aux rebonds.