Les Bulls en mauvaise posture

  • A
  • A
Les Bulls en mauvaise posture
Partagez sur :

NBA - Battu par Miami, Chicago devra batailler pour arracher un ticket pour les play-offs.

NBA - Battu par Miami, Chicago devra batailler pour arracher un ticket pour les play-offs. Le match de la nuit : Chicago-Miami 74-103 "C'est désolant. On n'a pas mis assez d'agressivité." Vinny Del Negro, le coach de Chicago, n'avait que peu de mots pour commenter le non-match de son équipe jeudi face à Miami. Alors que la seule perspective de décrocher un billet pour les play-offs devrait suffire à les motiver, les Bulls n'ont jamais donné l'impression de pouvoir contrer le Heat qui avait déjà plié la rencontre à la mi-temps, fort d'un forfait de 30 points d'avance à la pause. Le récent regain de forme de la franchise de l'Illinois, victorieuse de ses deux derniers matches contre Philadelphie puis Houston, sera donc restée vaine, Derrick Rose et ses coéquipiers concédant une onzième défaite sur leurs 13 dernières sorties. Le retour au jeu de Joakim Noah, remis de sa blessure au pied qui l'a contraint à plusieurs jours de repos, n'aura donc pas suffi à insuffler un nouvel élan aux Bulls, en échec dans leurs tentatives au tir (32,9%). A l'image du Français, qui n'a joué que 10 minutes pour inscrire quatre points, les joueurs de Chicago sont restés très discrets, Hakim Warrick terminant meilleur marqueur de son équipe avec 14 points... En face, six joueurs ont terminé la rencontre avec plus de 10 points au compteur, la palme revenant à Jermaine O'Neal. Mais le principal artisan de la victoire floridienne aura été, une fois de plus, Dwyane Wade, l'enfant de Chicago, qui s'est appliqué à faire jouer ses coéquipiers, compilant 12 points et 10 passes décisives. Dans son sillage, le Heat enregistre une troisième victoire consécutive, le neuvième en douze matches et grimpe au sixième rang dans la hiérarchie à l'Est. Les Bulls restent eux bloqués au neuvième rang avec toujours deux victoires de retard, mais aussi deux matches de plus, sur Toronto, huitième et dernier détenteur à trois semaines du buzzer d'un ticket pour les play-offs. La bataille est ouverte. Les Français Outre Joakim Noah, très discret donc pour son retour à la compétition, deux autres Français étaient concernés par la journée de jeudi : Rodrigue Beaubois et Nicolas Batum, opposés avec leur équipe respective. Pourtant à son avantage ses dernières semaines, le premier n'aura foulé que 48 petites secondes le parquet de Portland. Son aîné, aligné dans le cinq majeur, a lui gambadé près de 24 minutes pour donner son écot, plus par son apport défensif qu'à son rendement offensif (8 points), à la victoire des Blazers sur les Mavs (101-89).