Les Bulls de justesse

  • A
  • A
Les Bulls de justesse
Partagez sur :

NBA - Chicago s'est imposé d'un court succès face à Cleveland (86-85) grâce notamment au travail défensif de Joakim Noah.

Les Chicago Bulls se sont imposés sur le parquet de Cleveland (86-85), jeudi, profitant notamment de la bonne tenue défensive de Joakim Noah en fin de rencontre. Les Spurs de Tony Parker ont quant à eux chuté face au Utah Jazz (113-99) malgré les 21 points du Français.LE MATCH : CAVALIERS-BULLS (85-86)Luol Deng et Joakim Noah ont dû s'y mettre à deux pour stopper LeBron James. Mais vu la volonté de la star des Cleveland Cavaliers, il fallait bien ça. Alors qu'il restait quelques secondes à jouer la nuit dernière, et que les Cavs accusaient un point de retard (85-86), "King James" a décidé de prendre les choses en mains en montant au cercle. Sauf que les deux intérieurs des Chicago Bulls, au prix d'une action que certains diront litigieuse, sont venus stopper le MVP de la saison dernière. Et ont scellé la victoire, leur troisième de la saison en cinq matches."Je n'ai pas eu l'impression qu'il y avait faute, s'est défendu sur ESPN le pivot français, qui a lâché Shaquille O'Neal pour faire prise à deux sur LeBron James. Auteur de 7 points à 2/5 aux shoots et 11 rebonds en 27 minutes de jeu, "Yooks" a bien tenu son rôle à l'intérieur, limitant l'influence du "Shaq" à 14 points et 10 rebonds. Mais si la franchise de l'Illinois s'est imposée, elle le doit en grande partie à un collectif bien rodé avec cinq joueurs à plus de 10 points, dont Luol Deng (15 points, 7 rebonds), John Salmons (14 points, 4 rebonds) et Derrick Rose (14 points, 11 passes).Celui de Cleveland n'a pas non plus été en reste puisqu'autour de LeBron James, meilleur joueur de la rencontre avec 25 points, 7 rebonds et 6 passes, et Shaquille O'Neal, Anderson Varejao (12 points, 13 rebonds), Anthony Parker (11 points, 4 rebonds) et Maurice Williams (11 points, 8 passes) ont également apporté leur écot. Ce qui n'a pas empêché les Cavaliers de subir leur deuxième revers de la saison dans leur Quicken Loans Arena, autant que durant toute la phase régulière en 2008-09. Mais Shaquille O'Neal ne s'en fait pas: "On a eu une chance de l'emporter sur la fin. Si on limite quelques-unes de nos erreurs bêtes, ça ira mieux."LES FRANÇAIS DE LA NUITJoakim Noah vainqueur et décisif dans la victoire de ses Bulls, les deux autres Français engagés ce jeudi ont connu moins de réussite. Les Spurs ont à nouveau chuté loin de leurs bases, s'inclinant face au Utah Jazz (113-99) une semaine une première défaite à Chicago. Et si Ian Mahinmi en a été quitte pour un énième match suivi du banc, l'ancien Havrais n'ayant même pas pu profiter du garbage-time dans les quatre dernières minutes pour fouler le parquet, Tony Parker n'a pas été, lui, particulièrement à son avantage face à son vis-à-vis Deron Williams. Le capitaine tricolore a certes terminé meilleur marqueur de son équipe avec 21 points à 6/14 aux tirs et seulement 3 passes, mais son homologue All-Star a remporté le duel des meneurs en rendant 27 points, 10 passes et 7 rebonds.