Les Bruins sortent du brouillard

  • A
  • A
Les Bruins sortent du brouillard
Partagez sur :

Chaque semaine, retrouvez les faits marquants de l'actualité en NHL. Les Boston Bruins ont enfin lancé leur saison avec une série de quatre victoires d'affilée, après des débuts nettement moins reluisants. Tout va toujours aussi mal en revanche pour Columbus, alors que Jaroslav Halak remonte lui doucement la pente. Quant à Sidney Crosby, il prend son temps. Ce temps que Barry Trotz voit sacrément défiler...

Chaque vendredi, retrouvez les faits marquants de l'actualité en NHL. Les Boston Bruins ont enfin lancé leur saison avec une série de quatre victoires d'affilée, après des débuts nettement moins reluisants. Tout va toujours aussi mal en revanche pour Columbus, alors que Jaroslav Halak remonte lui doucement la pente. Quant à Sidney Crosby, il prend son temps. Ce temps que Barry Trotz voit sacrément défiler... LE TOP : Boston Enfin ! Les champions ont enfin démarré leur saison, puisqu'ils restent sur quatre victoires de suite. Après son début d'exercice compliqué, Boston s'est réveillé tant qu'il en était encore temps. Victorieux d'Edmonton (6-3) dans la nuit de jeudi à vendredi, les Bruins ont retrouvé un bilan à l'équilibre, avec sept victoires et autant de défaites. Le carton passé à Toronto (7-0), dans la nuit de samedi à dimanche, a lancé les coéquipiers de Tyler Seguin - auteur à cette occasion d'un triplé - sur les rails du renouveau. Mais les habitués du TD Garden, qui ont goûté au caviar la saison dernière et ont été sérieusement refroidis sur ce début d'exercice avec seulement trois victoires sur les 11 premiers matches, attendent bien sûr une confirmation. Les Bruins ont l'occasion de capitaliser avec trois réceptions successives, clôturant une série de cinq matches à la maison. Ce sera face à Buffalo, New Jersey et Columbus. LA PHRASE : "Il n'y a pas d'échéance, aucune date prévue pour son retour", Dan Bylsma (Pittsburgh Penguins) Le feuilleton de ce début de NHL ne cesse de s'étirer. Mais quand reviendra donc Sidney Crosby ? Alors que son retour sur la glace était évoqué le mois dernier, il n'en est toujours pas question, à en croire l'entraîneur des Penguins, qui s'est rapidement exprimé à ce sujet mercredi: "Il n'y a pas d'échéance, aucune date prévue pour son retour au jeu, a ainsi déclaré Dan Bylsma à La Presse Canadienne. Nous ne sommes pas rendus aussi loin dans notre réflexion." Victime d'une commotion cérébrale la saison passée, Crosby attend donc toujours le moment propice pour se lancer à nouveau dans le grand bain. Agacé par les questions des journalistes à ce sujet, la star de Pittsburgh a décidé de ne pas en parler, tout simplement. La surprise n'en sera alors que meilleure, une fois que le grand Crosby se sentira prêt à rechausser les patins en compétition. LA STAT : 1 000 Barry Trotz va réaliser samedi une performance hors du commun, qui entrera dans les livres d'or de la NHL. Le coach historique des Predators, qui n'ont jamais connu d'autre technicien que lui à leur tête, va en effet diriger le 1 000e match de sa carrière, face à Montréal. D'ailleurs, lui non plus n'a jamais connu d'autre club au sein de la Ligue nord-américaine... Cette longévité est tout bonnement incroyable, puisque Trotz deviendra le quatrième entraîneur seulement à atteindre cette barre symbolique, après Al Arbour (New York Islanders), Billy Reay (Chicago Blackhawks) et Lindy Ruff (Buffalo Sabres). "Mon épouse a été mon soutien, solide comme un roc, pendant toute ma vie, indique ce monument du hockey sur le site de la NHL. Elle a pris les bonnes décisions." Conscient du contexte positif de sa ville, Trotz sait aussi qu'elle a contribué à son développement: "Je réalise certainement que la pression à Nashville, Tennessee, est différente de celle de Montréal ou Toronto." LE JOUEUR : Jaroslav Halak Après un début de saison difficile, Jaroslav Halak relève la tête. Le gardien des Blues de Saint Louis a connu un retard à l'allumage, qui peut s'expliquer par un drame personnel. Pavol Demitra, l'ami de Halak, a péri dans l'accident de l'avion qui transportait toute l'équipe du Lokomotiv Yaroslavl, au mois de septembre. "Il est là, parmi nous, et le jour suivant, vous réalisez que vous ne le verrez jamais plus. Evidemment, c'est difficile de perdre quelqu'un comme ça. C'était un très bon joueur de hockey, une personne formidable, et surtout un mari et un père. Les événements ont été très difficiles à accepter, mais vous devez vous y faire, la vie continue. Il faut aller de l'avant et essayer de vivre sa vie au maximum." Depuis, Halak reprend le dessus tant bien que mal. Certes battu au shootout dans la nuit de jeudi à vendredi contre Toronto (2-3), Saint Louis n'avait pas encaissé le moindre but deux jours plus tôt face à Chicago (3-0). LE FLOP : Columbus Les Blue Jackets vont toujours aussi mal. Columbus n'a remporté que deux de ses 11 derniers matches, et reste sur trois revers de rang, dont un cinglant 9-2 encaissé dans la nuit de samedi à dimanche sur la glace de Philadelphia. Les hommes de Scott Arniel se permettent même le luxe de relancer certaines équipes en difficulté, à l'instar de leur dernière défaite face à Chicago (3-6). Les Blackhawks restaient en effet sur trois défaites consécutives... Leur prochain match face aux Jets de Winnipeg, loin d'être étincelants eux aussi en ce début de saison, sera une nouvelle occasion de se relancer. Mais à force de gaspiller les opportunités, il sera bientôt trop tard pour l'équipe de l'Ohio, qui dispose du moins bon bilan de la Ligue. Classés derniers de la conférence Ouest, les Blue Jackets comptent deux victoires et 13 défaites, dont une après prolongation.