Les Boks haussent le ton

  • A
  • A
Les Boks haussent le ton
Partagez sur :

Après une victoire au forceps contre le pays de Galles (17-16) lors de sa première sortie dans cette Coupe du monde, l'Afrique du Sud a opéré une métamorphose ce samedi en prenant brillamment le dessus sur les Fidji, écrasés 49-3 à Wellington. Les champions du monde ont offert un récital de rugby et rappelé au monde entier qu'ils défendraient chèrement leur titre planétaire.

Après une victoire au forceps contre le pays de Galles (17-16) lors de sa première sortie dans cette Coupe du monde, l'Afrique du Sud a opéré une métamorphose ce samedi en prenant brillamment le dessus sur les Fidji, écrasés 49-3 à Wellington. Les champions du monde ont offert un récital de rugby et rappelé au monde entier qu'ils défendraient chèrement leur titre planétaire. Le jour et la nuit. Poussifs dimanche face aux Gallois pour une victoire à l'arrachée (17-16), les Sud-Africains ont montré un tout autre visage ce samedi du côté du Westpac Stadium de Wellington. Malgré l'hostilité ambiante et un public majoritairement acquis à la cause des Fidji, les champions du monde ont rappelé qu'il faudrait compter sur eux au moment de se disputer la Coupe Webb Ellis. Retrouvés et maîtres de leurs sujet, les protégés de Peter De Villiers ont chassé le doute avec la manière, signant leur deuxième victoire dans ce Mondial. Un succès qui récompense la partition sans fausse note livrée par un impressionnant collectif sud-africain. Une machine bien huilée qui n'a été contrariée qu'en début de rencontre par des Fidjiens joueurs et capables de rivaliser avec leurs adversaires lors des 20 premières minutes, la pénalité de Baïkeinukusur (21e) répondant à l'ouverture du score lointaine de François Steyn, le centre sud-africain trouvant la cible de plus de 50 mètres (12e). Les débats sont équilibrés mais ne le resteront pas longtemps, la faute à la montée en puissance de Boks qui prennent progressivement le dessus. Les Steyn se font plaisir Une domination récompensée par un premier essai, inscrit en force par Steenkamp après un bon service de Pietersen. Le pilier des Bulls de Pretoria envoie deux Fidjiens au sol avant de plonger dans l'en-but pour donner de l'air à une Afrique du Sud souveraine (10-3, 26e). Les Fidjiens subissent les assauts répétés des Boks et plient une deuxième fois lorsque Fourie, servi en bout de ligne, aplatit pour la 31e fois de sa carrière internationale (18-3, 34e). Les partenaires de Nalaga ont la tête sous l'eau, d'autant que Morné Steyn passe une pénalité juste avant le repos (21-3, 40+1e). Lancés et dominateurs dans tous les secteurs du jeu, les Sud-Africains continuent leur démonstration en seconde période. Le jeu est léché, à l'image de cet essai de François Steyn, bien trouvé par le coup de pied de Brüssow après une percée de Rossouw (28-3, 49e). Le monologue se poursuit et voit les Boks s'offrir le bonus offensif quand Morné Steyn inscrit le 4e essai sud-africain (35-3, 63e). Les deux Steyn sont encore à l'honneur sur l'essai suivant, leur croisée permettant à Mtawarira de participer à la fête (42-3, 70e). Et pour couronner le joli gâteau sud-africain, Rossouw, très en vue, se charge d'y placer la cerise au sommet (49-3, 76e). Et les Sud-Africains de remettre sèchement les pendules à l'heure...