Les Blues s'en contenteraient

  • A
  • A
Les Blues s'en contenteraient
Partagez sur :

Chelsea y croit. Demi-finaliste de la Ligue des Champions et troisième en championnat, le club de Londres a l'opportunité de ne pas finir la saison sans trophée. Samedi, les Blues affronteront Everton en finale de la FA Cup. De leur côté, les Toffees espèrent décrocher un premier titre depuis 14 ans.

Chelsea y croit. Demi-finaliste de la Ligue des Champions et troisième en championnat, le club de Londres a l'opportunité de ne pas finir la saison sans trophée. Samedi, les Blues affronteront Everton en finale de la FA Cup. De leur côté, les Toffees espèrent décrocher un premier titre depuis 14 ans.Et dire que les Blues auraient pu réaliser un historique triplé... Demi-finalistes de la Ligue des Champions et éliminés par le futur lauréat dans des conditions litigieuses, sur le podium de la Premier League et opposés samedi à Everton en finale de la FA Cup, les protégés de Roman Abramovich avaient la possibilité de rentrer dans l'histoire au cours d'une saison où ils auront encore changé d'entraîneur en cours d'exercice pour la deuxième année consécutive.L'arrivée de Guus Hiddink à la place de Luiz Felipe Scolari répondait à des critères purement sportifs. Force est de constater que le technicien néerlandais a fait beaucoup de bien à cet effectif qui ne s'est incliné qu'à une seule reprise toutes compétitions confondues depuis la prise de fonction de celui qui reprendra bientôt les rênes de la Russie.Moyes n'a jamais battu ChelseaA l'heure des comptes, les joueurs de l'ouest londonien savent néanmoins que seul un succès face aux Toffees pourrait sauver ce qui peut encore l'être, pour ne pas terminer la saison sans trophée pour la deuxième fois d'affilée, une statistique tout bonnement inconcevable pour les dirigeants de Chelsea. Mais ils auront face à eux à Wembley une formation qui vendra chèrement sa peau, des joueurs d'Everton à la recherche d'un premier trophée depuis 14 ans.Les coéquipiers de Marouane Fellaini, tombeurs, aux tirs au but, d'une équipe bis de Manchester United en demi-finale, ont d'ailleurs tenu la dragée haute aux Blues à deux reprises cette saison avec à chaque fois un score nul et vierge, à Goodison Park à la fin de l'année 2008 puis à Stamford Bridge le mois dernier, une rencontre que les visiteurs auraient mérité de remporter.Didier Drogba et les siens se méfieront donc de leurs adversaires même si David Moyes, l'entraîneur adverse, ne s'est jamais imposé en 21 rencontres face au club londonien, avec sept nuls et quatorze défaites au compteur. Mais l'Ecossais, qui avoue faire évoluer la meilleure équipe d'Everton qu'il n'ait jamais eu depuis son arrivée en 2002, compte bien faire mentir les statistiques.