Les Blues remercient leurs Français

  • A
  • A
Les Blues remercient leurs Français
Partagez sur :

PREMIER LEAGUE - Chelsea s'est imposé face à Liverpool (2-0) grâce à Anelka et Malouda

Le choc de la 8e journée de Premier League, opposant dimanche Chelsea à Liverpool, a tourné à l'avantage des Londoniens (2-0), grâce à deux buts de Nicolas Anelka et Florent Malouda. Un succès qui permet aux Blues de retrouver la première place du classement.Quatorze buts à eux deux, Fernando Torres (8) et Didier Drogba (6), les maîtres artificiers de ce début de saison en premier League, s'annonçaient comme les deux principales attractions de ce sommet de la huitième journée entre Chelsea et Liverpool. Mais alors que l'Espagnol restait muet, l'Ivoirien a su se distinguer et s'avérer décisif sur la pelouse de Stamford Bridge, le buteur se faisant passeur décisif pour faire briller ses coéquipiers français, Nicolas Anelka, omniprésent ce dimanche, et Florent Malouda, présent en toute fin de rencontre à l'heure d'enfoncer le clou (2-0).Pour son premier "Big match" en Angleterre, Carlo Ancelotti passe ainsi le test avec mention, ses hommes répondant présents une semaine après un premier faux pas commis à Wigan (1-3), pour reprendre du même coup seuls la tête de la Premier League avec un point d'avance sur Manchester United, ralenti la veille sur sa pelouse d'Old-Trafford par Sundelrand (2-2). Les Blues accréditent ainsi la thèse de l'accident, celle qui ne tient plus à l'heure de se pencher sur le cas de ces Reds, certes revenus à de meilleurs intentions, mais qui concèdent à quatre jours d'intervalle, après le trou d'air subi face à la Fiorentina, en Ligue des Champions, un deuxième revers sur le même score. La formation de Rafael Benitez n'avait perdu que deux matches sur l'ensemble de la saison dernière, elle compte déjà trois défaites après huit matches. Et la nouvelle faillite de Steven Gerrard n'est pas le moindre de ces soucis... Anelka, le détonateurDans ce match fermé, tout s'est joué en seconde période ou presque. Le match bascule à l'approche de l'heure de jeu. Un ballon perdu par Javier Mascherano, taclé par Franck Lampard dans la moitié de terrain de Chelsea, et le contre est fulgurant pour les Blues. Un ballon d'Essien dans la profondeur, un relais de Deco et Drogba en débordement à gauche adresse le centre parfait qu'Anelka, aux six mètres, devançant Carragher, catapulte dans le but d'un Reina enfin battu (1-0, 59e). Dans un tel contexte, ce but de l'attaquant français vaut de l'or. Liverpool pousse, trahi par son goleador, Torres, en bonne position dans la surface, manquant le cadre (81e). Drogba, lui, ne marque pas, mais délivre encore un caviar pour offrir sur un plateau, après avoir fixé en force toute la défense des Reds, Carragher, Skrtel et Reina y compris, le second but à Florent Malouda entré en jeu (2-0, 90e+1). Les deux dernières occasions, énormes pour Benayoun et Gerrard, ne rendaient que ce revers plus cuisant. De Florence à Londres, Liverpool a perdu gros cette semaine.