Les Bleus veulent enchaîner

  • A
  • A
Les Bleus veulent enchaîner
Partagez sur :

RUGBY - Après la belle victoire obtenue face à l'Afrique du Sud, le XV de France veut poursuivre sur sa lancée face au Samoa.

Brillant vainqueur de l'Afrique du Sud la semaine dernière à Toulouse (20-13), le XV de France poursuit sa tournée automnale au Stade de France par un match face aux Samoa. Pour cette rencontre, le sélectionneur Marc Lièvremont a choisi de procéder à une large revue d'effectif en réalisant douze changements dans l'équipe de départ. Ce qui n'empêche pas les Bleus de viser la victoire.Après un succès acquis de haute lutte face aux champions du monde en titre sud-africains (20-13), la semaine dernière au Stadium de Toulouse, le XV de France s'apprête à affronter un adversaire de moindre calibre, les Samoa, samedi au Stade de France. Les Tricolores, bien décidés à engranger un nouveau succès, se méfient toutefois des joueurs du Pacifique, qui, outre leurs physiques hors-normes, évoluent pour la plupart dans les plus grands championnats européens et notamment en Top 14: Census Johnston (1,90 m ; 130 kilos – Stade Toulousain), Iosefa Tekori (1,92 m ; 123 kilos - Castres), Henry Tuilagi (1,85 m ; 126 kilos - Perpignan), Gavin Williams (1,86 m ; 102 kilos - Clermont).Pour cette rencontre, le sélectionneur Marc Lièvremont a choisi de faire souffler une grande partie de l'équipe qui a tant donné satisfaction face aux Springboks, peut-être en prévision du match prévu la semaine prochaine face à la Nouvelle-Zélande à Marseille. Ainsi dans le quinze de départ, douze joueurs ont été remplacés. A tout juste 20 ans, l'ailier bayonnais Benjamin Fall et le troisième ligne clermontois Alexandre Lapandry fêteront leur première sélection. Des habitués du maillot tricolore seront également présents dès le coup d'envoi comme Sébastien Chabal, auteur d'une entrée remarquée à Toulouse.Chabal: "Sérieux et discipliné"Le joueur du Racing-Métro 92 entend bien tirer son épingle du jeu lors de cette rencontre, comme il l'a confié sur le site de la Fédération française de rugby (FFR): "Quand on porte le maillot de l'équipe de France, il faut avoir une exigence extrême. Il va falloir faire aussi bien dans l'engagement que face à l'Afrique du Sud (...) Nous avons joué les champions du monde lors du premier match, nous l'avons gagné mais nous ne devons pas négliger les Samoa. Une défaite face à eux remettrait en cause notre performance. Ils ont posé beaucoup de problèmes au Pays de Galles (défaite 13-17). Ce sont des joueurs que nous connaissons peu avec des qualités individuelles extraordinaires. Il faudra être sérieux et discipliné dans notre jeu si nous voulons gagner".Même son de cloche de la part de l'arrière toulousain, frustré de n'avoir pas joué face aux Boks devant ses supporters: "Pour être motivé, c'est sûr que je le suis, maintenant, il ne faut pas tomber dans le travers de vouloir tout relancer pour montrer que j'existe. Ils ont failli gagner chez les Gallois et il ne faut pas les prendre de haut sinon, nous allons tomber dans un piège. Il faut s'amuser et prendre du plaisir pour que les gens retrouvent le Maxime Médard de l'année dernière. A moi d'être concentré et appliqué pour faire une grosse performance". Le public du Stade de France espère assister au même spectacle que celui proposé dans la Ville Rose.