Les Bleus toujours bredouilles

  • A
  • A
Les Bleus toujours bredouilles
Partagez sur :

A la veille de la clôture des Championnats d'Europe en petit bassin de Szcezcin, l'équipe de France, privée de ses médaillés des Mondiaux de Shanghai, guette toujours sa première médaille. Ses rares têtes d'affiche présentes, à l'image d'Hugues Duboscq, éliminé samedi dès les demi-finales du 50m brasse (17e, 27"63), restent loin du compte, tandis que sa jeunesse mesure le chemin à parcourir, tel Jordan Coelho en finale du 200m papillon (9e, 1'55"17).

A la veille de la clôture des Championnats d'Europe en petit bassin de Szcezcin, l'équipe de France, privée de ses médaillés des Mondiaux de Shanghai, guette toujours sa première médaille. Ses rares têtes d'affiche présentes, à l'image d'Hugues Duboscq, éliminé samedi dès les demi-finales du 50m brasse (17e, 27"63), restent loin du compte, tandis que sa jeunesse mesure le chemin à parcourir, tel Jordan Coelho en finale du 200m papillon (9e, 1'55"17). Déjà sans la moindre marge sur ses concurrents lors des séries du matin, conclues avec le 22e et dernier chrono qualificatif, Hugues Duboscq a sans surprise échoué en demi-finales du 50m brasse ce samedi, aux Championnats d'Europe en petit bassin de Szcezcin, à une très modeste 17e place (27"63). Le seul Français finaliste du jour sur 200m papillon, le jeune Jordan Coelho, se classe 9e (1'55"17) d'une course dominée par l'incontournable Laszlo Cseh (1'50"87), qui s'offre son 3e titre de la semaine après ses victoires sur 200 et 400m 4 nages. Côté féminin, Sophie De Ronchi se qualifie pour la finale du 100m brasse, créditée du 5e chrono (1'07"20) ; elle sera accompagnée par Coralie Dobral (7e, 1'07"37). Médaillée d'argent sur la distance en 2009, Diane Bui-Duyet sera elle au rendez-vous de la finale du 100m papillon (8e, 58"17), à la différence de Justine Bruno (14e, 59"04). A noter sur 1 500m, Anthony Pannier se classe 8e (14'44"54). Pellegrini éjectée du podium Petite sensation ce samedi, aux Championnats d'Europe en petit bassin de Szcezcin, où la double championne du monde des 200 et 400m nage libre, l'Italienne Federica Pellegrini, rare tête d'affiche de la natation mondiale à avoir effectué le déplacement en Pologne, a été écartée du podium du 400m nage libre. La diva transalpine, qui vise surtout les JO 2012 à Londres, où elle défendra sa couronne olympique sur 200m nage libre, échoue au pied de la "caisse" (4e, 4'00"46) au terme d'une course dominée par la reine de cette compétition, l'Espanole Mireia Garcia Belmonte. Déjà sacrée par deux fois sur 200m 4 nages et 200m papillon, l'Ibère rale l'or sur 400m en 3'56"39 devant la Danoise Lotte Friis (3'58"02) et une autre Espagnole, Melanie Costa Schmid (4'00"30). Sur la distance reine du 100m, Sergey Fesikov, débarqué en Pologne avec le statut de favori et d'homme en forme du moment, efface sa déconvenue du premier jour de compétition, qui l'avait vu s'incliner sur 50m brasse devant le Polonais Czerniak. Le Russe s'adjuge l'or en 46"56 devant l'Italien Luca Dotto (46"89).