Les Bleus surprenants

  • A
  • A
Les Bleus surprenants
@ Maxppp
Partagez sur :

VOLLEY - L'équipe de France s'impose en Serbie lors de la 5e journée de Ligue mondiale.

VOLLEY - L'équipe de France s'impose en Serbie lors de la 5e journée de Ligue mondiale. L'équipe de France est indéchiffrable. Une caractéristique qui, depuis le début de la Ligue mondiale, a surtout fait sa faiblesse, comme il y a deux jours à Novi Sad. Mais grâce à on ne sait quel miracle, alors qu'ils étaient au fond du trou psychologiquement à la fin du troisième set, les Bleus ont arraché une victoire au bout du suspense contre la Serbie (25-23, 18-25, 21-25, 25-20, 15-8). Comme vendredi soir, l'équipe de France a bien débuté la rencontre. Malgré quelques problèmes en défense, les Bleus ont profité de leur bonne qualité de service pour rester à hauteur dans le premier set (13-12). Sous l'impulsion de Starovic et Kovacevic, les Serbes ont cru avoir fait le plus dur en creusant l'écart (19-16). Mais chose rare depuis le début de cette Ligue mondiale, les joueurs de Philippe Blain ont bien terminé la manche : une bonne diagonale de Samica leur a d'abord permis d'égaliser avant qu'ils ne fassent la différence (25-23). Samica revit, Tolar aussi Mais les joueurs balkans ont vite réagi en début de deuxième acte, plus grâce à leur compacité au contre qu'à leur qualité très aléatoire au service (10-7). Il a fallu une très belle série de cinq points tricolores pour que les Bleus, dans le sillage de Samica et Rouzier, reprennent l'avantage (12-10). La Serbie a peu à peu retrouvé sa précision en attaque et a bénéficié de la soudaine et incompréhensible liquéfaction des Français, hésitants sur chaque ballon (25-18). Les Serbes en ont profité pour enfoncer la tête de leurs visiteurs dans l'eau, Janic venant en soutien de Kovacevic et Starovic. Mais alors qu'elle n'avait plus qu'à ramasser les miettes d'une équipe de France aux abois, Samica et ses partenaires se sont ressaisis en entamant le quatrième set avec fougue (19-14) et en conservant leur avance jusqu'au bout (25-20). Le rapport de force inversé, les Tricolores n'ont ensuite laissé aucune chance à leurs hôtes dans le golden set (15-8).