Les Bleus sur leur lancée

  • A
  • A
Les Bleus sur leur lancée
Partagez sur :

MONDIAL 2010 - Victorieuse de l'Autriche (3-1), la France affrontera la Bosnie, l'Irlande, la Slovénie ou l'Ukraine en barrages.

L'équipe de France a clôturé sa campagne des éliminatoires de la Coupe du Monde 2010 par un succès sur l'Autriche (3-1), mercredi au Stade de France. Les buts tricolores ont été inscrits par Benzema, Henry et Gignac. L'adversaire des Bleus en barrages, la Bosnie, l'Irlande, la Slovénie ou l'Ukraine, sera connu lundi prochain.Opposée à l'Autriche mercredi au Stade de France, à l'occasion de son dernier match des éliminatoires de la Coupe du monde 2010, l'équipe de France a réalisé une prestation plutôt convaincante (3-1). Raymond Domenech a profité de cette rencontre sans véritables enjeux pour faire tourner son effectif. Au coup d'envoi, seuls deux joueurs, Thierry Henry et Sydney Govou, ayant pris part à la rencontre de samedi face aux Iles Féroé (5-0) étaient en effet titulaires. Malgré une réelle volonté de se porter rapidement vers l'avant dans les premières minutes, grâce notamment à la vivacité de Karim Benzema, titularisé en attaque à la place d'André-Pierre Gignac, les Bleus ont du mal à se montrer dangereux. A l'inverse, une glissade de Gaël Clichy à l'entrée de la surface profite à Marc Janko, dont la frappe de l'entrée de la surface passe à côté du but gardé par Hugo Lloris, préféré à Steve Mandanda (6e). Sur la deuxième action autrichienne, le portier lyonnais se montre décisif en réalisant un arrêt spectaculaire sur un tir puissant de Stefan Maierhofer (14e).Un penalty plus que généreuxUne fois passé l'orage, les Tricolores se montrent décisifs sur leur première véritable occasion. A la suite d'un corner, Maierhofer tarde à relancer et se fait chiper le cuir par Florent Malouda qui centre en retrait pour Benzema dont la tête plongeante fait mouche (1-0, 17e). Un but libérateur pour les Bleus qui obtiennent dans la foulée un penalty à la suite d'une faute loin d'être évidente de Christian Fuchs sur Rod Fanni. Thierry Henry se charge de convertir l'offrande (2-0, 26e).Les Bleus connaissent un début de seconde période particulièrement difficile. Erwin Hoffer échappe au marquage de Julien Escudé et adresse une frappe puissante à ras de terre que Lloris ne peut que repousser. Janko a bien suivi et glisse le cuir dans les filets (2-1, 48e). Autre mauvaise nouvelle pour les hommes de Raymond Domenech, la sortie sur blessure de Thierry Henry, visiblement touché à la cuisse et remplacé par Gignac.Des spectateurs sur la pelouseAuteur d'un doublé face aux Iles Féroé, l'attaquant toulousain se montre tout aussi décisif face à une défense autrichienne émoussée physiquement. Servi sur le côté gauche, "Dédé" efface son vis-à-vis d'un crochet intérieur et décoche une frappe enroulée surpuissante qui va se loger dans le petit filet du gardien autrichien (3-1, 65e). Un superbe but acclamé comme il se doit par le public du Stade de France, réconcilié avec les hommes de Domenech. Malgré une interruption momentanée en raison de l'apparition sur la pelouse de quelques spectateurs, la fin de match est sifflée dans le calme. Place désormais aux barrages pour les Bleus, qui connaîtront leurs adversaires lundi prochain. Tête de série, l'équipe de France évite la Grèce, le Portugal et la Russie, mais n'aura pas la partie facile face à la Bosnie, l'Irlande, la Slovénie ou l'Ukraine.