Les Bleus retiennent leur souffle

  • A
  • A
Les Bleus retiennent leur souffle
Partagez sur :

FOOT - C'est à 14h que l'équipe de France connaîtra son adversaire en barrages de la Coupe du Monde 2010.

C'est lundi (à partir de 14h) que l'équipe de France connaîtra son futur adversaire en barrages de la Coupe du Monde 2010. Tête de série de cette séance de repêchages, au même titre que la Russie, le Portugal ou encore la Grèce, la sélection tricolore pourrait affronter l'Irlande, l'Ukraine, la Bosnie ou la Slovénie, en match aller-retour les 14 et 18 novembre prochain.L'Irlande a de la ressourceSi en deux rencontres, l'Italie n'a pas été en mesure de venir à bout de la République d'Irlande lors de ces qualifications au mondial 2010, ce n'est pas anodin. Par deux fois, tout d'abord hors de ses bases (1-1), puis à domicile (2-2), l'Irlande a su contenir les champions du monde en titre. Si l'armada offensive irlandaise n'est guère époustouflante, les protégés de Giovanni Trapattoni n'ayant marqué qu'à 12 reprises alors que la Bulgarie, reléguée à quatre longueurs, en a inscrit 17, la défense a quant à elle fait preuve d'une extrême solidité, avec seulement huit buts encaissés. Si le tirage au sort désigne l'Irlande comme adversaire des Bleus, ces derniers devront veiller à ne pas laisser trop d'espaces à ce diable de Robbie Keane, auteur de 5 des 12 buts de sa sélection dans ces éliminatoires. L'Irlande a déjà convaincu, le France est prévenue...Deuxième du groupe 8 derrière l'Italie. 18 points, quatre victoires, six nuls, 12 buts pour, 8 buts contre.La Bosnie invitée surprise de ces barragesSi on attendait la Turquie ou encore la Belgique comme sérieux prétendants à la deuxième place du groupe 5, peu avaient eu l'audace de fonder quelques espoirs sur la surprenante équipe de Bosnie. Et pourtant, loin derrière l'Espagne, actuel champion d'Europe en titre, la Bosnie, sous la houlette de l'expérimenté Miroslav Blazevic est parvenue à obtenir son billet pour les barrages du mondial 2010. Avec 25 buts inscrits en seulement 10 rencontres, soit 7 de plus que la sélection tricolore, la Bosnie a impressionné bon nombre d'observateurs par son réalisme offensif. Par deux fois, la sélection bosniaque a défié la France en amical, et à deux reprises, a réussi à faire jeu égal (1-1 en 2004 et 1-2 en 2006). Reste à savoir si la Bosnie parviendra à gérer la pression qu'inflige de telles rencontres-couperet. Deuxième du groupe 5 derrière l'Espagne. 19 points, 6 victoires, 1 nul, 3 défaites, 25 buts pour, 13 buts contre.L'Ukraine en dauphin expérimentéC'est incontestablement, avec l'Irlande, l'adversaire potentiel le plus dangereux de ces barrages pour la sélection tricolore. Avec 21 points empochés en l'espace de 10 rencontres, l'Ukraine s'est même offert le luxe de se défaire de l'Angleterre de Wayne Rooney (1-0) dans son antre. Un rival de taille, quart de finaliste de la dernière Coupe du monde, bien emmenée par son fer de lance, l'attaquant du Dynamo Kiev, Andreï Shevchenko, qui malgré ses 33 ans conserve son instinct de buteur avec 6 buts inscrits dans ce groupe de qualifications. Si l'arrière-garde française sera mise à rude épreuve face à l'expérience de tels joueurs comme Sheva ou Nazarenko, l'armada offensive tricolore devra également trouver comment contourner cette solide défense ukrainienne qui ne s'est, jusqu'à maintenant, inclinée qu'à 6 reprises. Deuxième du groupe 6 derrière l'Angleterre. 21 points, 6 victoires, 3 nuls, 1 défaite, 21 buts pour, 6 buts contre.Imperméable Slovénie ?Si la République Tchèque ne participera pas au mondial 2010, c'est incontestablement la faute à cette surprenante équipe de Slovénie qui, en reléguant les coéquipiers de Milan Baros à quatre longueurs, s'est offert la possibilité de disputer les barrages et d'éventuellement participer à sa deuxième phase finale de Coupe du monde de son histoire (1er tour en 2002). Quatre ! C'est l'incroyable nombre de buts que la Slovénie a encaissé lors de ces éliminatoires, même le champion du monde en titre espagnol, qui a pourtant fait un sans faute avec 10 victoires en autant de matches disputés, n'est pas parvenu à encaisser aussi peu de buts. La France est prévenue, l'arrière-garde slovène ne lâchera rien...Deuxième du groupe 3 derrière la Slovaquie. 20 points, 6 victoires, 2 nuls, 2 défaites, 18 buts pour, 4 buts contre.