Les Bleus manquent l'aller

  • A
  • A
Les Bleus manquent l'aller
Partagez sur :

L'équipe de France de basket n'a pas l'esprit tranquille. Les basketteurs tricolores ont été défaits sur le parquet de la Belgique (70-66) en finale aller des repêchages pour le championnat d'Europe 2009 malgré 26 points inscrits par Tony Parker. Les Bleus devront s'imposer lors du match retour à Pau, dimanche.

L'équipe de France de basket n'a pas l'esprit tranquille. Les basketteurs tricolores ont été défaits sur le parquet de la Belgique (70-66) en finale aller des repêchages pour championnat d'Europe 2009 malgré 26 points inscrits par Tony Parker. Les Bleus devront s'imposer lors du match retour à Pau, dimanche.Battue par la Belgique à Anvers en finale aller des repêchages de l'Euro 2009 (70-66), jeudi, l'équipe de France disputera ses dernières chances à Pau, dimanche, lors du match retour.Un dernier match qu'il faudra gagner, peu importe comment, de plus de cinq points pour effacer la défaite concédée ce jeudi soir à Anvers (70-66), la première contre la Belgique en 20 ans (!) alors que la France s'était promis de ne pas retomber dans ses travers, vaccinée par sa défaite contre la Finlande il y a dix jours. Une promesse que les hommes de Vincent Collet auront tenue le temps du premier quart-temps. Passé au travers à Vantaa, Tony Parker donne alors le tempo, enquille 16 points dont 14 de rang et offre déjà un premier écart de huit points à la France (19-27). Mais cette équipe de Belgique, métamorphosée par les arrivées dans le groupe d'Axel Hervelle et de Didier MBenga, n'a plus rien à voir avec celle étrillée fin juillet lors du tournoi de Strasbourg (82-44). Mis en confiance par les tirs extérieurs réussis par ses arrières, Van Rossom et Moors, les Belges infligent un 9-0 à la France en début de deuxième quart-temps pour reprendre l'avantage (28-27). Les Français sont à la peine, surtout dans le secteur intérieur où MBenga rivalise avec Turiaf, son ancien coéquipier aux Lakers qu'il renvoie à ses chères études d'un contre rageur.Batum peu efficaceUne fois n'est pas coutume, sa réussite derrière la ligne des lancer-francs (10/12 en première période) permet à la France de conserver deux points d'avance à la pause (37-39). Mais le jeu collectif des Bleus devient rapidement moins efficace avec plus de balles perdues (13) que de passes décisives (8) sur l'ensemble de la rencontre. Décisif face à l'Italie, Batum est étrangement discret même s'il met fin à plus de cinq minutes sans panier dans le jeu de son équipe dans le troisième quart-temps conclu sur une marge minimale en faveur des Bleus (55-56). Mais la dynamique est belge et la dynamite au bout des doigts des tireurs belges alors que les Bleus étaient revenus à égalité (64-64). Le coup de grâce pour une équipe de France qui n'aura pas le droit à l'erreur à Pau, dimanche. Sous peine de rater l'Euro polonais et de condamner la génération dorée du basket français...