Les Bleus font naître l'espoir

  • A
  • A
Les Bleus font naître l'espoir
Partagez sur :

BIATHLON - L'équipe de France masculine a terminé deuxième du relais d'Obrehof, jeudi.

L'équipe de France masculine, emmenée par les frères Fourcade, est allée chercher une très belle deuxième place du relais, jeudi, à Oberhof. De bon augure en vu des Jeux de Vancouver.Les relais tricolores continuent de briller sur les pistes européennes. Après le troisième podium obtenu en trois courses par les filles mercredi à Oberhof, les garçons emmenés par Jay, Defrasne et les frères Fourcade ont tiré leur épingle du jeu en prenant, jeudi sur le même circuit, une belle deuxième place derrière la Norvège. Déjà à leur aise à Ostersund (Suède) et à Hochfilzen (Autriche) où il avait pris respectivement la première et quatrième place du classement, le quatuor français a démontré en Allemagne qu'il était un des favoris des prochains Jeux Olympiques à Vancouver.Si les Tricolores veulent décrocher le métal le plus précieux en février prochain, il faudra soigner légèrement le départ. Premier à s'élancer, Vincent Jay est parti sur la pointe des spatules, piochant aux tirs et ne passant le relais à son coéquipier Vincent Defrasne qu'en cinquième position, à une vingtaine de secondes du duo scandinave Norvège-Suède. L'ancien champion olympique, un temps leader après le tir couché, a vu la meute le dépasser progressivement pour finalement lancer l'ainé des Fourcade, Simon, au cinquième rang dans une épreuve jusqu'alors dominée par les surprenants lettons. Parfait au tir, le récent champion de France a comblé le retard pour prendre provisoirement la tête de la course. Une débauche d'efforts que le Catalan va payer comptant sur les skis lors des derniers hectomètres, se faisant tour à tour rattraper puis supplanter par Norvégiens, Autrichiens, et Allemands.Quatrième pour quelques secondes au moment de relayer son frère, Martin Fourcade va alors produire un spectaculaire finish. Ses tirs à la volée vont mettre la pression sur les poursuivants d'un Ole Einar Bjoerndalen déjà bien loin. Les Autrichiens vont s'effondrer alors que les champions olympiques allemands coincent devant la maestria du biathlète de Villard-de-Lans. Une bien belle performance qui permet aux Français de ravir la seconde place à 27"4 de la sélection norvégienne mais devant les locaux. Déception en revanche pour les Russes, seulement cinquièmes sur la ligne d'arrivée après bien des déboires dans cette épreuve.