Les Bleus encore derrière Cielo

  • A
  • A
Les Bleus encore derrière Cielo
Partagez sur :

Comme en finale du 100 m nage libre jeudi, où Cesar Cielo s'était imposé devant Alain Bernard et Frédérick Bousquet, le Brésilien a décroché samedi la médaille d'or du 50 m nage libre des Mondiaux de Rome devant Bousquet et Amaury Leveaux, qui obtiennent les troisièmes médailles d'argent et de bronze du clan tricolore dans la compétition.

Comme en finale du 100 m nage libre jeudi, où Cesar Cielo s'était imposé devant Alain Bernard et Frédérick Bousquet, le Brésilien a décroché samedi la médaille d'or du 50 m nage libre des Mondiaux de Rome devant Bousquet et Amaury Leveaux, qui obtiennent les troisièmes médailles d'argent et de bronze du clan tricolore dans la compétition. L'histoire se répète pour le clan tricolore aux Mondiaux de Rome. Comme sur le 100 mètres nage libre jeudi, les sprinteurs français ont dû s'incliner face à Cesar Cielo sur le 50 m samedi. Déjà sacré aux JO de Pékin sur la distance, le Brésilien a une nouvelle fois fait étalage de sa puissance en s'imposant en 21''08. Cielo rejoint pour l'occasion le Tsar Alexander Popov, seul nageur à avoir réussi le doublé 50-100 à deux reprises dans un championnat du monde, en 1994 à... Rome et en 2003 à Barcelone, et l'Américain Anthony Ervin, auteur du doublé en 2001 lors des Mondiaux de Fukuoka.Troisième du 100 m nage libre jeudi derrière son partenaire d'entraînement aux Etats-Unis et Alain Bernard, Frédérick Bousquet, auteur du meilleur temps des demi-finales (21''21), a obtenu cette fois-ci la médaille d'argent avec un chrono identique à celui de la veille. Il devance Amaury Leveaux, qui a amélioré son record personnel (21''25) pour s'offrir une belle troisième place.Six médailles mais pas d'orAprès des débuts difficiles dans la capitale italienne, il n'avait pas été sélectionné pour la finale du relais 4x100 m et eu la douleur d'apprendre le décès de son père, le Mulhousien contenait sa joie à l'issue de la course: "Je ne sais pas ce que je ressens. C'est particulier étant donné ce qui s'est passé pour moi, malgré la difficulté, j'arrive à passer dessus, je fais mon meilleur temps et un podium, ça aurait pu être pire. Ma famille et ma copine ont bien fait de me dire de rester, ça reste quand même une médaille aux championnats du monde."Ses deux nouvelles médailles portent à six (trois d'argent, trois de bronze) le total des Bleus dans la compétition, qui, seul ombre au tableau, n'ont pas encore réussi à décrocher le moindre titre.