Les Bleus en pleine canicule

  • A
  • A
Les Bleus en pleine canicule
@ MAXPPP
Partagez sur :

A L'EST DES BLEUS - Pascal Normand vous fait vivre de l'intérieur la vie des Bleus.

Vous n’allez pas le croire, l’eau est devenue la boisson préférée des Biélorusses contraints de délaisser (quelques heures seulement) la Vodka, moins rafraîchissante, surtout lorsque le mercure s’affole ! Inondée de soleil depuis le début de la semaine, la capitale biélorusse affiche des températures caniculaires … 35 degrés en fin d’après-midi !

Prévoyant, le staff des bleus s’est donc fait livrer ce matin quelques dizaines de litres d’eau supplémentaire. Histoire de mieux résister à la chaleur. Les joueurs, eux, ont retardé d’une heure leur entraînement - programmé finalement à 18 heures (heure locale) -, pour éviter la surchauffe et espérer gagner ainsi un peu de fraîcheur.

En Biélorussie comme en Chine

C’est vrai que la chaleur, les Français n’aiment pas ça ! Souvenez-vous, il y a un an, quasiment jour pour jour, le stade Michel-Volney à Saint-Pierre de la Réunion accueille le dernier match de préparation des tricolores avant le naufrage sud-africain : au menu, la Chine, une simple formalité croyait-on. Mais ce jour-là, il fait chaud, très chaud : 35 degrés, tiens, comme à Minsk !

En tribune où il commente pour Europe 1, Guy Roux n’en croit pas ses yeux. Les Bleus jouent comme des touristes, il ne leur manque que les chemises à fleurs : le succès des chinois 1 à 0 est historique. Demain, à Minsk, les températures ne devraient pas chuter. Si seulement les joueurs de Laurent Blanc avaient la bonne idée d’en faire autant...