Les Bleus en panne d'inspiration

  • A
  • A
Les Bleus en panne d'inspiration
Partagez sur :

L'équipe de France s'est inclinée en match amical face au Nigeria (0-1), mardi au Stade Geoffroy-Guichard. Malgré quelques occasions, les Bleus ne sont pas parvenus à marquer face à une formation des Super Eagles solide et appliquée. Les hommes de Raymond Domenech tenteront de se racheter vendredi à Gerland face à la Turquie.

L'équipe de France s'est inclinée en match amical face au Nigeria (0-1), mardi au Stade Geoffroy-Guichard. Malgré quelques occasions, les Bleus ne sont pas parvenus à marquer face à une formation des Super Eagles solide et appliquée. Les hommes de Raymond Domenech tenteront de se racheter vendredi à Gerland face à la Turquie. Alors que plusieurs matches qualificatifs pour la Coupe du Monde 2010 avaient lieu ce mercredi, l'équipe de France accueillait en amical, au Stade Geoffroy-Guichard de Saint-Etienne, le Nigeria. Pour cette grande première, les Bleus n'ont jamais joué contre les Super Eagles, Raymond Domenech pouvait compter sur le grand retour de Patrick Vieira, enfin épargné par les blessures.En l'absence de William Gallas en défense, le sélectionneur tricolore optait pour la charnière du FC Séville composée de Sébastien Squillaci et Julien Escudé. Blessé, Thierry Henry laissait les clés de l'attaque à Nicolas Anelka et Karim Benzema, soutenus par Franck Ribéry et Loïc Rémy, qui fêtait pour l'occasion sa première sélection. Le buteur niçois ne met d'ailleurs pas longtemps à se mettre en évidence, mais sa frappe croisée est repoussée par Vincent Enyeama (6e). Auteur d'un très bon match, le gardien du club israélien de l'Hapoël Tel-Aviv réalise un arrêt réflexe étonnant sur un coup franc de Franck Ribéry prolongé de la tête par Karim Benzema (18e)."Domenech démission !"Les Nigérians réagissent par l'intermédiaire d'Ikechukwu Uche qui, après avoir perdu un premier duel face à Steve Mandanda, voit sa tentative de lob être sauvée sur la ligne par Squillaci (22e). Anelka et Ribéry font valoir leur vitesse mais butent à leur tour sur le très véloce Enyeama (27e et 29e). Les hommes de Shuaibu Amodu ne sont pas en reste et, sur une nouvelle frappe d'Uche repoussée par Mandanda, Joseph Akpala est le plus prompt pour pousser le cuir au fond des filets (0-1, 32e). Les Bleus peinent à réagir et le gardien de l'OM est obligé d'intervenir sur une frappe puissante de l'ancien lillois Peter Odemwingie (40e) avant de voir celle de l'intenable Uche échouer tout près du cadre (45e). Les Tricolores regagnent les vestiaires sous les sifflets descendants des travées d'un Stade Geoffroy-Guichard pourtant peu garni.En début de seconde période, Raymond Domenech décide de procéder à trois changements. Benzema, Alou Diarra et Anelka cèdent leur place à André-Pierre Gignac, Jérémy Toulalan et Yoann Gourcuff, pour la plus grande joie du public du Chaudron qui réclamait déjà en première période le meneur de jeu girondin. Les nouveaux entrants apportent plus d'allant aux Bleus, à l'image de cette passe de Toulalan pour Rémy, dont la reprise est captée par Enyeama (51e). Dans la foulée, Ribéry, pourtant bien servi par Gignac au point de penalty, manque complètement sa reprise (52e). L'entrée du Lyonnais Sidney Govou, sous les sifflets du public stéphanois, ne change pas la physionomie du match, même si Rémy était tout proche d'égaliser, mais sa reprise en demi-volée échoue sur le poteau (87e).L'arbitre siffle le coup de sifflet final alors que résonnent dans les tribunes des "Domenech démission !". Les Bleus enregistrent ainsi leur troisième défaite de l'année 2009, après celles concédées face à l'Autriche (1-3) et l'Argentine (0-2). Ils devront se montrer beaucoup plus inspirés vendredi à Gerland face à la Turquie pour espérer se réconcilier avec un public français désabusé.