Les Bleus en ordre de marche

  • A
  • A
Les Bleus en ordre de marche
Partagez sur :

Après avoir facilement dominé les modestes équipes d'Autriche et de Belgique, l'équipe de France a enregistré un troisième succès consécutif face à la République Tchèque (88-64), dimanche lors du tournoi de Strasbourg, qui fait office de préparation aux repêchages de l'Euro 2009 qui débuteront dans moins de deux semaines.

Après avoir facilement dominé les modestes équipes d'Autriche et de Belgique, l'équipe de France a enregistré un troisième succès consécutif face à la République Tchèque (88-64), dimanche lors du tournoi de Strasbourg, qui fait office de préparation aux repêchages de l'Euro 2009 qui débuteront dans moins de deux semaines.Il y a quelques jours, l'Italie, futur adversaire des Bleus dans le cadre des repêchages ultimes de l'Euro 2009, n'avait pas fait si bonne impression. Ce dimanche, l'équipe de France a dominé sans forcer son talent cette sélection tchèque qui s'était imposée à Bormio une semaine plus tôt (97-89), et restait comme elle sur deux victoires dans le Tournoi de Strasbourg. Après deux gifles infligées à l'Autriche et à la Belgique, les Tricolores ont poursuivi sur leur lancée, corrigeant la République tchèque 88-64.Malgré une large revue d'effectif opérée par Vincent Collet et illustrée par un cinq de départ atypique composé de Gomis-Batum-Diaw-Pietrus-Petro, les Français ont eu tôt fait de prendre leurs aises. En témoigne notamment le cinglant 13-0 assuré en début de deuxième quart-temps, alors que les Tchèques s'étaient efforcés jusqu'alors de soutenir la comparaison (32-21). A cet instant de la partie, Diarra, manifestement bien remis de son entorse du gros orteil, compte parmi les principaux scoreurs. Le signe que le collectif bleu a de la ressource.Noah de retour à ChicagoIls sont d'ailleurs quatre, outre Diarra, à avoir contribué à la victoire des leurs par dix points et plus. Batum (15), Diaw (13), Pietrus (12) et Noah (11), s'étant illustrés, chacun dans son registre, au contraire d'un De Colo apparu un brin en-dedans ce dimanche. Au final, malgré une deuxième partie de rencontre plus équilibrée qui aura vu les Tchèques revenir un temps à 66-62, les Bokolo et consorts ont pu faire le plein de confiance à Strasbourg. Avec à la clef trois larges succès sans contestation possible et malgré une inconstance parfois coupable.Sans Parker, touché à la cheville, ni Ajinça, et alors que Turiaf avait été laissé au repos, les Français ont ainsi conclu le pan alsacien de leur préparation en prenant le meilleur sur une équipe du niveau de leurs futurs obstacles sur la route de l'Euro. A partir de jeudi et du dernier match amical programmé à Coubertin face à la Hongrie, il leur faudra cependant se passer des services de Noah, rappelé à Chicago. Et d'ici au 5 août, Vincent Collet devra encore se débarrasser d'un de ses joueurs...