Les Bleus en mission commando

  • A
  • A
Les Bleus en mission commando
Partagez sur :

L'équipe de France débute ce dimanche à Vichy sa préparation pour les repêchages pour les championnats d'Europe de septembre en Pologne. Autour de leur chef de file, Tony Parker, les Bleus auront pour mission de se trouver une âme et un collectif pour éviter la désillusion d'une élimination.

L'équipe de France débute ce dimanche à Vichy sa préparation pour les repêchages pour les championnats d'Europe de septembre en Pologne. Autour de leur chef de file, Tony Parker, les Bleus auront pour mission de se trouver une âme et un collectif pour éviter la désillusion d'une élimination.Plus de temps à perdre. A trois semaines du premier match des repêchages pour l'Euro 2009, l'équipe de France ne doit pas s'éparpiller. Vincent Collet, nouveau coach appelé au chevet des Bleus, aura donc pour mission de créer un groupe en un laps de temps très restreint, son équipe entamant de plus sa campagne par un voyage à très haut risque en Italie. "Il va falloir qu'on trouve un collectif et une alchimie assez rapidement", reconnaît Tony Parker en bon capitaine de route.Parker: "Il y a du talent, à nous d'en profiter"Outre le meneur des Spurs, Collet pourra également compter sur Ronny Turiaf ou Florent Pietrus désormais habitués du maillot bleu ainsi que sur le retour de Boris Diaw, absent lors de la campagne de qualification. La nouvelle génération est également présente au rendez-vous avec Nicolas Batum ou Nando De Colo. "Il y a beaucoup de jeunes qui arrivent, ça nous donne une équipe complète. Maintenant, il faut prouver sur le terrain [...]. Ces jeunes, ça ne peut être que positif pour nous. Il y a du talent, à nous d'en profiter et de vivre une belle aventure", explique TP. L'entraîneur de l'Asvel ne pourra en revanche pas compter sur Mickaël Pietrus, blessé, et Laurent Foirest, forfait.Après une semaine de préparation, les joueurs tricolores auront droit à quatre matches amicaux avant d'entamer le 5 août, leur séance de rattrapage. Celle-ci se déroulera sous la forme d'une poule de trois équipes avec l'Italie et la Finlande. De ce groupe, seul le premier aura le droit de jouer une finale contre le vainqueur de l'autre poule, composée du Portugal, de la Bosnie-Herzégovine et de la Belgique. Un périple loin d'être une mission impossible. "Pour tous les joueurs, il faut vraiment être motivé et aimer l'équipe de France parce que c'est du temps qu'on ne passe pas avec nos proches. Mais je pense que si on parvient à se qualifier, on aura une bonne carte à jouer à l'Euro", projette Parker, qui compte bien servir de guide à ses coéquipiers.