Les Bleus doivent passer à l'offensive

  • A
  • A
Les Bleus doivent passer à l'offensive
Partagez sur :

Auteurs d'un résultat nul handicapant samedi dernier face à la Roumanie (1-1) en qualifications à la prochaine Coupe du monde, les Bleus se sont pourtant procurés bon nombre d'occasions franches. Mais une inefficacité chronique devant le but adverse perdure chez les hommes de Raymond Domenech.

Auteurs d'un résultat nul handicapant samedi dernier face à la Roumanie (1-1) en qualifications à la prochaine Coupe du monde, les Bleus se sont pourtant procurés bon nombre d'occasions franches. Mais une inefficacité chronique devant le but adverse perdure chez les hommes de Raymond Domenech.Pour la première fois depuis belle lurette, l'équipe de France de football a montré un visage intéressant. De l'audace malgré un schéma tactique toujours aussi peu propice aux envolées lyriques et une volonté évidente de faire la différence ont caractérisé les joueurs tricolores lors de la rencontre face à la Roumanie, samedi dernier en éliminatoires pour la prochaine Coupe du monde en Afrique du Sud. Pourtant le résultat nul obtenu (1-1) n'a pas récompensé la prestation française et a rendu la qualification directe quasi-impossible.La faute à cette satanée inefficacité dont souffre les partenaires de Thierry Henry depuis plusieurs matches. Après le fiasco de l'Euro 2008, l'équipe de France a disputé 13 matches (6 amicaux et 7 en éliminatoires). Durant cette période, les Bleus ont inscrits seulement 16 buts, soit une moyenne guère affriolante de 1,23 réalisation par match. Pire, dans le même intervalle, les Français n'ont empilé plus d'un but dans une rencontre qu'à quatre reprises (dont deux matches amicaux).Un problème récurrentEt cela ne date pas d'hier puisque depuis la prise de fonction de Raymond Domenech (en juillet 2004), la France c'est 89 buts en 66 matches, soit une moyenne de 1,35 par rencontre. Et cela représente assurément l'un des plus gros problèmes que rencontre la formation tricolore à l'heure où sa présence en Afrique du Sud en juin prochain est très loin d'être assurée. Le constat n'a fait que se vérifier, samedi dernier au stade de France, face aux Roumains.Dominateurs dans le jeu, les troupes frappées du Coq n'ont pas su réussir le dernier geste parfait, celui qui ne laisse aucune chance au gardien adverse. Au total, les Bleus ont frappé 14 fois au but pour seulement 5 tirs cadrés. Trop peu pour forcer la décision...Mercredi à Belgrade, les Français n'auront plus d'autre choix que de se montrer plus efficaces dans les derniers mètres. Dans le cas contraire, l'Afrique du Sud risquerait de plus en plus de rester une simple destination touristique.